Le Français et Vous

Le magazine pédagogique gratuit du Centre International d'Antibes

https://www.cia-france.com/francais-et-vous/

Fiche FLE: La Cagole (émission Karambolage Arte)

Séquence

Remue-méninges/interaction orale

Durée: 5 minutes

Le professeur écrit au tableau  "Sud de la France" et "Côte d'Azur" et demande ce que cela évoque pour eux. Les étudiants prennent la parole et proposent quelques réactions et opinions. Le professeur peut orienter la recherche lexicale vers le bling-bling afin de mieux connecter l'activité au sujet du document. Il s'agit de lancer quelques pistes et non pas d'entamer une discussion approfondie.

Séquence

Lexique/description

Durée: 5/10 Minutes

On commence par un premier visionnage sans le son du document vidéo, jusqu'à 2: 03 (donc avant la question de l'étymologie du mot "cagole").

Les étudiants découvrent le document et se familiarisent avec les vocabulaires des vêtements. Il s'agit  bien entendu d'un vocabulaire bien plus spécifique que celui du niveau débutant.

Les étudiants vont donc décrire la cagole et sa tenue. Afin de vous aider, voici les vêtements et accessoires par ordre d'apparition : des vêtements blancs. Mini-jupe stretch, petit haut en filet, gilet à franges, sandales compensées, sous-vêtements en imprimé léopard, des créoles, un piercing de nombril assorti, redessiner ses sourcils, mettre du fard, un vernis à ongles, un bracelet de cheville et pour finir du gloss fuschia.

 Le professeur trace trois colonnes aux tableaux qui correspondent à trois rubriques. Ces dernières seront remplies par les étudiants en fonction de ce qu'ils voient. Le professeur fait décrire les vêtements et fournit en dernière instance le le vocabulaire spéfifique.

Vêtements

Bijoux

Maquillage

-vêtements blancs

-minijupe stretch

-petit haut en filets

-sandales compensés

-sous-vêtements

-créoles (boucles d'oreilles)

-piercing de nombril

-redessiner ses sourcils

-fard

-vernis à ongle

Séquence

Compréhension orale

Durée: 10 minutes

Visionnage intégral avec le son mais SANS L'IMAGE.

Le document est visionné intégralement deux fois. Il permet aux étudiants d'entendre le vocabulaire des vêtements abordés au préalable, de répérer des expressions nouvelles et d'identifier les origines du mot cagole. En fonction du niveau de la classe (A2+, B1, B1 confirmé), le professeur peut ménager des pauses pendant le visionnage. En ce qui concerne les questions liées aux expressions idiomatiques, insistez bien sur la nécessité de retranscrire phonétiquement ce qui est entendu : la compréhension orale n'est pas un exercice de correction orthographique, cette mise au point intervient plus tard si nécessaire, pendant la correction, et ne doit pas bloquer les étudiants. Par ailleurs, les deux visionnages suggérés sont donnés à titre indicatif. Charge au professeur de se montrer attentif au niveau de sa classe et à l'aisance développée dans l'exercice de l'écoute. N'hésitez pas à faire réécouter un passage.

Après correction du questionnaire, le document est visionné intégralement une dernière fois, sans pause.

Questionnaire pour les étudiants :

1-Dans quelle ville sommes-nous ? Dans quel endroit de la ville ?


2-Pour quelle raison ?

 

3-Complétez :

"Vous n'en _____________   pas ____  _____.  La serveuse ___________ comme ______________à la dame de la bouteille".

 

4-Selon les deux explications des linguistes, la cagole était

a)

b)

 

5-Citez trois adjectifs qui caractérisent la cagole :

 

 

 CORRIGE

1-Dans quelle ville sommes-nous ? Dans quel endroit de la ville ?

A Marseille. Vieux port.

2-Pour quelle raison ?

Pour boire une bière

3-Complétez :

"Vous n'en croyez  pas vos yeux .  La serveuse ressemble comme deux gouttes d'eau à la dame de la bouteille".

4-Selon les deux explications des linguistes, la cagole était

a) une prostituée

b)  une "chieuse", une "emmerdeuse"

 5-Citez trois adjectifs qui caractérisent la cagole : vulgaire, libre et généreuse

 

 

Transcription du document vidéo

(en gras, des suggestions de lexique à exploiter pour une séance ultérieure,. Les termes soulignés correspondent au lexique de la séquence 2)

 

Comme vous le savez, les Français sont réputés pour leur élégance et leur bon goût. Mais dans le Sud de la France, il existe une figure féminine qui ne correspond pas du tout à cette image. C'est Isabelle Foucrier qui vous la présente.

Vous êtes à Marseille, et vous avez envie de boire une bière sur le Vieux-Port. En bon touriste curieux, vous commandez au bar la bière locale. Vous vous installez en terrasse, et vous voyez arriver sur la table quelques minutes plus tard cette bouteille. Sur l'étiquette, une femme affriolante et ce nom : la cagole de Marseille. Vous levez la tête et n'en croyez pas vos yeux : la serveuse ressemble comme deux gouttes d'eau à la dame de la bouteille. Cher ami, sachez qu'il n'y a pas de hasard : sur la bière comme face à vous, il y a une figure archétypale de la côte méditerranéenne : la cagole. La cagole, c'est avant tout un look. Observons cette cagole le matin devant son miroir. Même nue, elle est déjà habillée d'un bronzage brun foncé. Pour obtenir un joli contraste, elle choisit des vêtements blancs. Mini-jupe stretch, petit haut en filet, gilet à frange, sandales compensées, parfait. Ne vous inquiétez pas : qu'on puisse voir ses sous-vêtements en imprimé léopard, c'est fait exprès. Bon. Vous pensez qu'elle est prête ? Pas du tout ! Elle doit encore fixer ses créoles, trouver le piercing de nombril assorti, redessiner ses sourcils, mettre du fard, un vernis à ongles, un bracelet de cheville, un autre, allez, et, pour finir, du gloss fuschia  et quelques vaporisations d'un parfum sucré. Très, très sucré. Et là, elle peut sortir sur le Vieux-Port.

Bien sûr, la cagole marche au milieu du trottoir. Elle exhibe son décolleté au regard des hommes, des femmes, des enfants, des chiens. Elle rit, elle fait tourner son chewing-gum, elle parle fort,  ah oui, qu'est-ce qu'elle parle fort ! Bref, c'est un reine, une apparition.

Le mot cagole est issu du provençal, un dialecte encore largement parlé au début du XXème siècle dans le Sud de la France.

Selon la version la plus courante, "cagole" viendrait de "cagoulo", nom d'un long tablier portée par les femmes employées dans les usines d'empaquetage de dattes. Ce travail étant très mal payé, certaines vendaient leurs charmes pour joindre les deux bouts. Selon cette interprétation, la cagole était donc une prostituée.

D'autres linguistes lui trouvent une origine quelque peu différente. Pour eux, le mot  "cagole" provient de "caguer", du provençal "caga", qui signifie "déféquer". La cagole serait donc quelqu'un qui fait littéralement -pardonnez-moi- chier. Une chieuse, une emmerdeuse. Qu'elle soit issue de "cagoulo" ou de "caga", la cagole met tout le monde d'accord à partir des années 50 : c'est une femme des milieux populaires qui a besoin de se faire remarquer pour survivre. Avec les années, la définition s'atténue. De "prostituée", on passe à "fille facile" puis à "femme qui fait tout pour qu'on se retourne sur son passage", jusqu'à devenir un sorte d'emblème du Sud de la France, de Nice  à Aix-en-Provence. Donc aujourd'hui, si le terme de cagole reste péjoratif, la cagole elle-même, on l'aime bien. Car derrière son apparence vulgaire, on trouve une femme libre et généreuse, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Eh oui : à force de parler fort pour se faire respecter, la cagole est devenue respectable, au point d'avoir même une bière à son nom. La classe.

Séquence

Production orale ultérieure

Durée: 30 minutes minimum

Le professeur lance des pistes de débats et les répartit par groupes. On peut procéder ensuite à une mise en commun, en fonction du temps restant ou pour commencer une séance ultérieure.

Pistes de débats et de réflexion  :

- Existe-il ce type de clichés dans votre pays ? Qu'en pensez-vous ?

- Et à propos des hommes ?

- Quels clichés régionaux existent-ils chez vous ? Quelle est votre opinion ?

- Afficher un look voyant, est-ce une bonne manière de se rassurer ?

 

 Variante : Imaginez le look du mari de la cagole

 Les étudiants, toujours par groupes, vont décrire le mari de la cagole (apparence vestimentaire, âge, catégorie socioprofessionnelle) tel qu'ils l'imaginent puis venir le dessiner au tableau. On peut également demander aux étudiants de réfléchir à l'avenir de ce couple. Cette activité a pour but de consolider et d'étendre encore le vocabulaire des vêtements et de l'apparence mais également de mettre à l'honneur une dimension ludique qui soude la classe dans la bonne humeur.

 

© Olivier Dalmasso - Centre International d'Antibes