Cinéma

La chance de ma vie

Si vous n’avez jamais croqué dans une pomme en forme de cœur, si vous avez l’impression d’avoir la poisse et si vous pensez que l’amour triomphe de tout, alors n’hésitez pas et courez vite voir ce film, ce sera peut-être la chance de votre vie !

Lui, c’est Julien Monnier (François-Xavier de Maison), la bonne fée en matière de conseil conjugal. Autant dire que dans son cas, l’expression « les cordonniers sont les plus mal chaussés » se vérifie. Elle, c’est Joanna Sorini (Virginie Efira), belle et talentueuse dessinatrice rêvant, pourquoi pas, d’une vraie histoire avec un mec bien.
Leur rencontre, idéale…
la-chance-de-ma-vie-05-01-2011-3-g_1000Jusque-là, tout paraît bien parti. Et bien, pas du tout, car Julien porte la poisse à toutes les femmes de sa vie et Joanna est loin de se douter de ce qui va lui arriver…

Nicolas Cuche, acteur, réalisateur et scénariste nous entraîne dans une comédie romantique pétillante. Dans ce film, il réunit deux comédiens qui étaient faits pour se rencontrer.

Virginie Efira, animatrice de télévision et comédienne, dont le premier succès cinématographique sera pour le film L’amour, c’est mieux à deux en 2010 avec Clovis Cornillac remarqué en 2004 dans Brice de Nice. Cette jeune comédienne belge de 33 ans est l’une des ambassadrices des comédies romantiques du moment.

François-Xavier de Maison, comédien et humoriste de 35 ans, ancien avocat international à New York. Il décide de tout plaquer après le 11 septembre 2001 pour retrouver, dit-il, « un sens à sa vie » en revenant à son premier amour : la comédie. En 2002, il retrouve la scène comme s’il ne l’avait jamais quittée. Il lui faudra attendre 2008 avec le film d’Antoine de Caunes, Coluche, histoire d’un mec qui le portera tout en haut de l’affiche.
La chance de ma vie, c’est un cocktail d’humour, de modernité et de sensibilité dans une barre chocolatée.

Alors, bonne dégustation !

 

© Caroline Airault – Centre International d’Antibes

Partager

D'autres coups de coeur cinéma

La critique, une fois n'est pas coutume, semble unanime. Le dernier film d'Albert Dupontel, Au revoir là-haut, adapté du roman de Pierre…

Barbara… 2017 est l’année de commémoration de notre Dame brune, notre clown noir disparue en novembre 1997. Comment raconter cette artiste de légende

Les bons films récents portant sur des affaires criminelles ne sont pas légion. Une intime conviction semble pourtant déroger à cette règle. Ce film…

Après Le Petit Nicolas adapté à l'écran dans plusieurs longs métrages et séries, c'est au tour de Raoul Taburin, une autre œuvre de Jean