Musique

Métèque par Renaud album sorti le 6/05/2022 chez Parlophone

Renaud.jpg

Âgé aujourd’hui de soixante-dix ans, Renaud fait partie des très grandes pointures de la chanson française avec plus de vingt millions d’albums vendus depuis ses débuts. Portant autour du cou son légendaire bandana et interprétant des chansons résolument engagées, il s’est fait connaître du grand public dès 1977 avec ''Laisse béton''.

Son dernier album comporte treize titres et se présente comme un hommage aux artistes qu’il admire le plus ou qui ont joué un rôle important dans sa carrière : Georges BRASSENS, Serge REGGIANI, Jean FERRAT, Hugues AUFRAY ou encore Georges MOUSTAKI. C’est d’ailleurs ce dernier qui a inspiré le nom de ce nouvel opus, le Métèque étant un des plus gros succès du chanteur d’origine grecque. De façon plus précise, ces artistes sont aussi ceux qui ont été des pionniers et des ambassadeurs de nouveaux styles musicaux. C’est ainsi que l’interprète de Mistral gagnant présente Hugues AUFRAY comme le chanteur qui lui « a fait découvrir et aimer la folk, la rock musique »

Le Métèque de Georges MOUSTAKI retrace la vie d’un jeune grec né en Egypte qui décide de partir à Paris en 1951 après l’obtention de son Bac. Nous sommes alors en 1969 : le monde fait de la tolérance et du pacifisme des valeurs essentielles tandis que les cortèges d’idées reçues sur les immigrés commencent à être dénoncés.

Avec ma gueule de métèque/De Juif errant, de pâtre grec/De voleur et de vagabond

Les étrangers sont discriminés dans notre société mais aussi ceux qui s’opposent à l’ordre établi. En choisissant d’interpréter La Complainte de mandrin, Renaud veut sans doute rendre hommage à l’interprétation d’Yves MONTAND. Rappelons que Louis MANDRIN (1725-1755) était un célèbre contrebandier dont une chanson populaire retrace l’histoire de façon plus ou moins fidèle.

La première volerie[1]/Que je fis dans ma vie/C'est d'avoir goupillé[2]/La bourse d'un, vous m'entendez/C'est d'avoir goupillé/La bourse d'un curé.

Enfin, Si tu me paies un verre, écrite par Bernard DIMEY et interprétée à l’origine par Serge REGGIANI, décrit avec sensibilité et retenue un homme qui cherche un confident pour briser sa solitude. Sorti récemment, le clip de la chanson met en scène Renaud et son ami Jean-Paul ROUVE attablés à un café. On ne peut alors s’empêcher de penser au spectre de d’alcoolisme et de la dépression auquel le chanteur fait courageusement face depuis la fin des années quatre-vingt-dix.

Si tu me payes un verre, on ira jusqu'au bout/Tu seras mon ami au moins quelques secondes/Nous referons le monde, oscillants mais debout/Heureux de découvrir si la terre est ronde

Même si la voix est rocailleuse et laisse entrevoir des années d’excès, le talent est toujours là. Ces chansons permettront à certains d’écouter des titres qui sont de véritables trésors du patrimoine musical français.  Quant aux autres, Métèque sera l’occasion de (re)découvrir Renaud à travers un dix-huitième album studio poignant qui vous procurera de vives émotions.

 

© Jean-Luc Pichon – Centre International d'Antibes

 

[1] Une volerie : un vol

[2] Goupiller : voler, manigancer, combiner. Un « goupil » désignait un « renard » jusqu’au Moyen-Âge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager