Musique

Refaire danser les fleurs de Julie Zenatti sorti chez Victor's song janvier 2021

Julie Zenatti.jpg

Tout le monde s’accordera pour dire que la période actuelle nous pousse légitimement à rechercher un certain bien-être et nous conduit à voir dans la musique un exutoire aux difficultés du monde extérieur. C’est sans doute un constat que partagerait Julie Zenatti, elle qui a décidé de sortir un nouvel opus intitulé Refaire danser les fleurs.

Quoi de mieux en effet que la danse et les fleurs pour préfigurer l’arrivée de jours meilleurs ? Nous savons que la chanteuse Julie Zenatti s’est fait connaître en 1998 avec la célèbre comédie musicale Notre-Dame de Paris dans laquelle elle incarnait Fleur-de-Lys, la fiancée de Phoebus qui était follement jalouse de la belle Esmeralda. Deux ans plus tard, elle renoue avec le succès en sortant Fragile, son premier album. La suite de sa carrière sera l’occasion pour la jeune femme de confirmer son talent avec des tubes tels que Dans les yeux d’un autre (2002) ou Si je m’en sors (2000).

Refaire danser les fleurs nous plonge d’emblée dans l’univers de la musique pop des années 80. Il s’agit d’une décennie chère à la jeune femme mais aussi d’une période qui est associée à une certaine convivialité voire à une insouciance assumée. Sachant que Julie Zenatti n’a pas encore atteint la quarantaine, son attirance pour cette génération s’explique bien sûr par l’influence de ses parents (le père de la jeune femme est passionné de piano et a toujours encouragé sa fille). En effet, ce sont eux qui lui ont fait aimer Michel Berger ou Véronique Sanson, ces artistes qui « font du bien », pour reprendre l’expression de la chanteuse.

Un album qui rend hommage à la musique pop

Tout est plus pop annonce la couleur : le clip de la chanson nous transporte à l’époque des vinyls, des radiocassettes imposants portés sur l’épaule et des soirées en discothèque. On peut y voir des jeunes danser le hip-hop et faire de la gym comme autant de souvenirs d’une période révolue. La chanson est aussi une occasion de rendre hommage à France Gall, une des chanteuses les plus appréciées par Julie Zenatti

Face aux infos que l'on pleure/Mettre un peu de baume au cœur/C'est ce qui nous tient debout/Qui fait tourner la roue

Des chansons pour enchanter notre vie

La mélodie du bonheur reprend le titre du célèbre film de Robert Wise. Au même titre que Julie Andrews qui inondait ce film de sa joie de vivre, Julie Zenatti veut égayer notre quotidien par la chanson et nous incite à penser particulièrement aux plus démunis :

Je chante la vie, chante pour ceux qui n'ont rien/Pour un peu d'oubli dans de tristes destins/Et mettre un peu de cœur/Dans tous les haut-parleurs

Un album engagé

Mais ce nouvel album ne se limite pas à une évocation nostalgique du passé. Pour s’en convaincre, il suffit d’écouter Plein phare, la dernière piste de cet opus écrite en collaboration avec la chanteuse niçoise Rose. Rappelons que les deux artistes avaient déjà participé en 2017 à l’album collectif Méditerranéennes. Cette réalisation, véritable ode à la tolérance, cherchait à mettre en valeur la diversité des cultures du bassin méditerranéen. Même si le titre de ce morceau n’est pas explicite au premier abord, le contenu des paroles se dévoile peu à peu à qui sait lire entre les lignes. Le texte décrit avec pudeur et sensibilité le traumatisme vécu par ces enfants victimes d’agressions sexuelles ; les malheureux restent hantés par la terrible épreuve qu’ils ont vécue :

Il faudrait que tu saches/Le fantôme qui enlace mes pensées sans relâche/Il faudrait que tu voies/Cette ombre autour de moi qui ne me quitte pas

Julie Zenatti est restée une artiste simple qui croit beaucoup à l’importance de la musique dans la société. Dans cet album coloré et entraînant, ses chansons témoignent d’une réelle volonté de légèreté, comme si la musique était une échappatoire au monde réel. Mais, derrière cette recherche de divertissement, se cache un réel engagement social et féministe. Enfin, de part ses origines italienne et algérienne, elle apparaît, parmi les chanteuses françaises, comme une des plus ferventes ambassadrices de la diversité. Un album à découvrir absolument !

 

© Jean-Luc Pichon – Centre International d'Antibes

 

 

 

 

 

 

 

Partager

D'autres coups de coeur musique

Aldebert fait partie des rares artistes qui ont su trouver leur public aussi bien auprès des enfants que des plus grands. Né à Paris en 1973

Clara Luciani n’est plus une inconnue dans le monde de la chanson française. Aisément identifiable tant par sa taille de mannequin (1,82 m), que par…

Quel est le point commun entre Isabelle Boulay, Fabienne Thibeault, Diane Tell, Céline Dion et Lynda Lemay ? Vous avez la bonne réponse si vous…

Chanteur francophone natif de la ville de Montreux, en Suisse, Patrick Juvet nous a quittés le 1er avril dernier à l’âge de 70 ans après avoir mené…