Musique

Soprano - Du Phoenix

SOPRANO.png

Le nouvel album de Soprano, Du Phoenix aux étoiles, est sorti un an presque jour pour jour après un autre album au nom presque identique : Phoenix. Le plus célèbre des rappeurs marseillais nous propose donc, avec ce récent opus, une réédition comportant huit titres supplémentaires. Né dans les quartiers Nord de la deuxième ville de France, Soprano est toujours resté fidèle à la cité phocéenne et jouit d’une grande popularité auprès des Français depuis de nombreuses années. Après avoir évolué dans le groupe de rap Psy 4 de la Rime, sa carrière solo commence avec Puisqu’il faut vivre, son premier recueil de titres paru en 2007. Le succès sera au rendez-vous avec des morceaux comme Moi j’ai pas, Ferme les yeux et imagine-toi, A la bien!, etc.

Sur la pochette de ce nouvel ensemble de chansons est représentée une scène se déroulant dans le désert. Nous pouvons voir une petite fille arroser un gigantesque trèfle à quatre feuilles. Sans doute faut-il y voir l’idée que la vie est une chance mais que notre existence a besoin d’être guidée et nourrie par un travail constant sur nous-mêmes.

Que nous propose musicalement Du Phoenix aux étoiles ? Cabeza est, par exemple, un morceau interprété en duo avec Jul[1] dans lequel Soprano évoque les effets de l’amour et les risques que tout homme prend quand une fille lui fait tourner la tête. Les hommes ont beau se présenter comme des machos, ils ne sont plus maîtres d’eux-mêmes et leurs faiblesses apparaissent au grand jour dès lors qu’ils tombent amoureux.

[Elle sait appuyer là où ça fait mal mal mal /Mon petit ne doute jamais de sa mémoire /Tu peux bomber le torse et faire le mâle mâle mâle /Elle sait transformer un coq en petit canard]

Fragile est une chanson qui affole les compteurs de YouTube puisqu’elle a réalisé depuis sa sortie près de dix-sept millions de vues. Soprano est un chanteur qui bénéficie d’une popularité grandissante auprès des jeunes et il le sait. Dès lors, qui de plus apte que lui pouvait trouver le ton juste pour évoquer le thème difficile du harcèlement scolaire à travers l’histoire banale d’une collégienne ?

[Ils mettent du sel sur les plaies de ses complexes/Avec tellement de haine/Qu'elle vit avec la peur/Quand elle voit son cartable/A la surprise générale/Elle commet l'irréparable]

Le côté onirique[2] de la pochette du disque nous apprend que Soprano garde une âme de poète et rêve de changer le monde qui nous entoure. Cette idée est confirmée par Chasseur d’étoiles, un titre qui nous invite à réenchanter le monde et à chercher de nouveaux idéaux, quitte à abandonner la terre ferme pour s’envoler vers des contrées célestes. Le Phoenix est sans doute un symbole de renaissance mais il s’agit aussi d’un oiseau capable de voler très haut :

[Trop de nuages gris et le monde a perdu de son bleu/Les chemins vers les rêves ne sont plus éclairés/Les chemins vers la paix sont dans l'obscurité]

Nous savons à quel point l’autorité et le respect sont mis à mal de nos jours. Les représentants de l’ordre, les éducateurs, les enseignants ou simplement nos propres parents sont autant de héros silencieux. Soprano décide ici de leur rendre hommage. A nos héros du quotidien nous rappelle que ces gens accomplissent un travail remarquable et nous encouragent dans les moments difficiles, tout en restant souvent dans l’ombre :

[On a tous un jour eu ce moment de magie/Croisé ce héros malgré lui qui veut sauver une vie/Un mot, un sourire, une histoire et l’espoir fleuri/À tous ces héros malgré eux, j’voulais leur dire merci]

 

Ce nouvel album prouve que Soprano fait partie des artistes qui tentent d’avoir une influence positive sur leur public en défendant des valeurs de respect et de tolérance, loin des lieux communs[3] qui entachent souvent l’image des rappeurs. Notre chanteur, qui est aussi père de famille (ses enfants se prénomment Inaya, Lenny et Luna), attache de l’importance à l’apprentissage des valeurs. Abordant avec justesse et simplicité des thèmes de la vie de tous les jours, ces nouveaux morceaux feront l’unanimité une fois encore, nous en avons la certitude.

 

© Jean-Luc Pichon - Centre International d’Antibes

[1] Jul (Julien MARI) est un rappeur et un chanteur de hip-hop (My world,2015 ; La Tête dans les nuages,2017 ; Rien 100 Rien,2019)

[2] Onirique : qui se rapporte au rêve

[3] Un lieu commun : une banalité, un cliché

Partager

D'autres coups de coeur musique

Année de commémoration de l’inoubliable interprète Barbara, légende de notre chanson française, puisqu’elle mourut en novembre 1997. 20 ans déjà. Un…

Son talent consiste à scander, à déclamer ou, si l’on préfère, à slamer. Depuis douze ans déjà, cet amoureux du verbe fait désormais partie des…

Quand on évoque les chanteurs belges actuels, beaucoup de Français pensent immédiatement à Stromae, à Arno, à la regrettée Maurane [1] ou encore à…

Priscilla Betti est une artiste qui n’a pas attendu longtemps pour nous faire profiter de ses talents d’interprète. Ayant débuté sa carrière à douze…