Littérature

Bouncer de François Boucq BD

Depuis près d'une quarantaine d'année, le dessinateur lillois François Boucq nous régale de son talent. Prolifique, il touche à tous les genres, de l'humoristique au fantastique en passant par le western. Bonne nouvelle pour les amateurs du genre, Boucq poursuit la série Bouncer et publie un nouveau tome seul aux commandes, assurant à la fois le dessin mais aussi le scénario. Dessinateur exceptionnellement compétent, le milieu de la bande dessinée reconnait son savoir-faire même si Boucq reste moins connu que des pointures [1] comme Moebius, Jean Giraud de son vrai nom, grand dessinateur de western et de science fiction.

Bouncer - Album BD de François Boucq paru en janvier 2018, éditions Glénat

François Boucq est habitué à des nombreuses collaborations. Il signe seul la plupart des oeuvres humoristiques, en tête desquelles on peut citer l'excellente et hilarante série des Jérôme Moucherot, l'assureur en lutte perpétuelle avec l'imprévu, son ennemi mortel. Par ailleurs, il coopère avec de nombreux scénaristes, du romancier Jérôme Charyn au cinéaste et romancier inclassable Alejandro Jodorowsky.

  C'est donc cette fois comme seul maître à bord, si on excepte le concours de son fils pour le traitement de la couleur, que François Boucq fait son retour avec un nouvel opus de Bouncer. La série compte neuf tomes, dix avec celui-ci, et narre  les aventures d'un cow-boy manchot [2] , tireur surdoué aux colts meurtriers. Les péripéties du héros ont pris naissance au tout début des années 2000, avec  Jodorowsky au scénario. Cette coopération s'est prolongée plusieurs années.

BOUNCER 2 .jpg Mais c'est désormais seul que Boucq poursuit les périples de son héros. Et c'est beau, très beau, plus éclatant encore que les albums précédents. Tout est juste : anatomie, récit, composition. Dans ce dernier domaine, le dessinateur passe encore à un niveau supérieur et joue des coudes avec le cinéma de genre le plus accompli : on se croirait devant un western réalisé dans les règles de l'art. Les décors sont somptueux, les trognes  [3] des personnages, crédibles au plus haut point. Dépaysement et divertissement garantis. Et, si vous êtes un peu rêveur, les décors vous feront certainement voyager.

Boucq n'a pas son pareil pour nous attirer dans son monde ni pour camper personnages et ambiance. Le récit nous lance sur la piste d'une carte au trésor gravée sur la peau d'une jeune fille, carte menant à un fabuleux butin : des richesses provenant  de l'empire austro-hongrois, plus précisément de Maximilien d'Autriche défunt -et éphémère- empereur du Mexique . Qui fera main basse sur le butin ? Une mystérieuse comtesse venue de Prusse associée à un desperado ? Le Bouncer, représentant de la loi, ou bien ce qui reste de l'escorte du trésor impérial ?

Vous le saurez en vous plongeant dans cet album, premier volet d'un diptyque passionnant. On attend la suite avec impatience.

 

© Olivier Dalmasso   - Centre International d'Antibes

 

Notes

[1] référence, personnalité de premier plan.

[2] personne à qui il manque un bras.

[3] visage, figure.

 

 

 

 

 

  

 

 

Partager

Nos autres coups de coeur littérature

Une grande nouvelle pour la littérature française et francophone est tombée le 9 octobre : Jean-Marie Gustave Le Clézio a obtenu le prix Nobel de…

Le conflit qui, depuis 2011, déchire la Syrie n'est plus à présenter, pas plus que ses funestes conséquences ni les commentaires et analyses plus…

Paru en août 2016, Petit Pays de Gaël Faye a, depuis, reçu le prix du roman Fnac, le prix Goncourt des lycéens, le prix du premier roman et tout…

Peu connu du grand public, Francis Schull a été un proche de quelqu'un de bien plus connu, un humoriste acerbe et lettré disparu en 1988 et qui…

Nous avons tous nos souvenirs de bancs d’école puis ceux que nos parents et nos grands-parents nous ont contés. Chaque génération a connu ses joies…

Grande nouvelle pour les fans de la première heure comme pour tout amateur de science-fiction : la série des Valérian, close après 21 tomes et 40…

Le 3 janvier dernier Daniel Pennac a ravi ses lecteurs en nous livrant Le Cas Malaussène I - Ils m’ont menti, la suite des aventures de la famille…

Ce recueil de textes choisis mêle des lettres de civils, des textes d’écrivains ou d’historiens, des discours de personnalités politiques ou encore…

Après avoir enseigné la sociologie à Strasbourg de 1973 à 1982 et publié cinq essais salués par Roland Barthes, Pierre Bourdieu et Jacques Derrida…