Le Français et Vous

Le magazine pédagogique du Centre International d'Antibes

https://www.cia-france.com/francais-et-vous/

Musique: Le bal des Enfoirés

le-bal-des-enfoires-2-2012_548Enfoiré, dans le vocabulaire quotidien est un vilain mot, il fait partie de ceux que peuvent s’envoyer, par exemple, des automobilistes en colère. Coluche, notre illustre amuseur public, avec son sens de la provocation, s’était emparé de ce mot, de cette insulte, pour s’autoproclamer le premier d’entre eux.
En 1985, la France, qui depuis une dizaine d’années avait tourné la page des Trente Glorieuses, voyait avec consternation que la crise déversait dans les rues des villes, une population nouvelle. A côté des clochards qui avaient fait partie du décor, même en période d’abondance, apparaissait une autre catégorie d’indigents. On les appela un temps les nouveaux pauvres, puis les sans-abri avant de les caser sous forme de code administratif, sans doute moins culpabilisant : les SDF.

Cette nouvelle précarité fut un choc car elle signifiait que le cycle de progrès social et de prospérité dans lequel la France était engagée depuis la fin de la deuxième guerre arrivait à son terme. La nouvelle pauvreté mettait l’état de bien-être au défi d’apporter des réponses aux cohortes de laissés-pour-compte de plus en plus nombreux. Il s’avéra bien vite que le dispositif étatique était insuffisant.  C’est là que des personnalités comme l’Abbé Pierre ou Coluche eurent un rôle essentiel pour canaliser la solidarité des Français. Le premier avait déjà œuvré au début des années 1950 pour alerter les pouvoirs publics, grâce à l’opinion publique, sur la situation des personnes démunies qui venaient s’échouer dans les rues des villes. Le second était un amuseur public, un humoriste moderne, un acteur de cinéma que le sort de ses concitoyens ne laissait pas indifférent.

C'est le chanteur Jean-Jacques Goldmann, incontournable dans les années 1980 et sensibilisé par les problèmes de société, comme pouvaient également l'être des Francis Cabrel, Alain Souchon et autres Maxime Leforestier qui raconte comment tout débuta alors :
"L’histoire a commencé un jour avec l’arrivée de Coluche dans ma loge :
- Salut, il nous faudrait une chanson pour les Restos du Cœur, un truc qui cartonne, toi tu sais faire.
- Quand ?
- La semaine prochaine
Tout était déjà là : la force de Coluche, la force de l’idée, la séduction des deux, et l’impossible qui se fait.
Et tout est encore là. Intact. Sauf lui."


Chaque année, le spectacle très attendu des Enfoirés est soigneusement mis en scène par une grande équipe de bénévoles,  artistes1 et techniciens confondus qui s'évertuent à en faire l’événement musical de l'année. Les galas font salle comble, les personnes se précipitant tout à la fois pour participer à l’action solidaire, entamée par Coluche et ses amis, et pour assister à un spectacle d’une extraordinaire qualité : costumes impressionnants et succession de tableaux surprenants réunissent des artistes de tout premier plan qui prennent plaisir à être là et à revisiter, pour l’occasion, des titres phares de la chanson française et internationale.
Cette année, le point de départ de la série de concert  des Enfoirés 2012 a été la Halle Tony Garnier à Lyon où les attendaient 12 000 personnes prêtes à reprendre en coeur la chanson titre Encore un autre hiver.

7741773802_cover-les-enfoires-encore-un-autre-hiver_227Depuis 1990, les galas annuels des Restos du Cœur bénéficient d’une couverture télévisuelle. En 2012, TF1, associée à une radio (RTL) ont acheté les droits de diffusion de l’intégralité du spectacle qui a été diffusé le 16 mars2.  C’est à partir du lendemain de sa programmation à la télévision que le CD et le DVD du spectacle sont mis en vente chaque année participant également à la campagne de collecte de fonds pour le budget de fonctionnement des Restos du Cœur3. L'appel à la solidarité à travers des dons ou le bénévolat4 permet à l'association de mener ses campagnes durant les mois de décembre à mars. Pour la campagne de l'hiver 2012, Les Restos du coeur annoncent avoir accueilli chaque jour environ 900 000 personnes et avoir servi 115 millions de repas aux personnes démunies.

 

 

 

1 Les Enfoirés 2012 ont pour nom Alizée, Jean-Louis Aubert, Chimène Badi, Amel Bent, Karim Benzema, Bénabar, Patrick Bruel, Nicolas Canteloup, Patrick Fiori, Liane Foly, Garou, Jean-Jacques Goldman, Bafétimbi Gomis, Grégoire, Jenifer, Michael Jones, Gérard Jugnot, Claire Keim, Lââm, Catherine Lara, Maxime Leforestier, Nolwenn Leroy, Lorie, Renan Luce, Fabrice Luchini, Elsa Lunghini, Christophe Maé, Mimie Mathy, Jean-Baptiste Maunier, M. Pokora, Kad Merad, Yannick Noah, Pascal Obispo, Hélène Ségara, Shy’m, MC Solaar, Zaz et Zazie.

2 "Le Bal des Enfoirés" a été diffusé le vendredi 16 mars enregistrant comme chaque année,  une audience phénoménale (13.29 millions de téléspectateurs; ce qui constitue un record d'audience). Le gala a été suivi d'un reportage sur les Restos du Cœur.

3 Chaque CD ou DVD vendu permet aux Restos du Coeur de distribuer 18 repas.

4 L'association compte quelques 60 000 bénévoles auquels se joignent ponctuellement les artistes : "Nous sommes simplement une cinquantaine d’artistes, tous bénévoles, qui nous mettons au service des plus démunis. Pour rester fidèles au message de Coluche".  Alain Souchon

Pour plus d'information : site officiel des Restos du Coeur

 

© Alexandre Garcia – Centre International d’Antibes