LE FRANÇAIS ET VOUS : RESSOURCES POUR PROFESSEURS , ACTUALITÉS CULTURELLES , JEUX ET EXERCICES LUDIQUES
Les instants suspendus (recueil de nouvelles) de Philippe Delerm Édition du Seuil - Sortie mars 2023
Post cover

C’est son recueil de poèmes en prose intitulé La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules qui avait propulsé, en 1997, Philippe Delerm au-devant de la scène. Après ses autres plus grands succès, comme La sieste assassinée (2011) ou bien Les eaux troubles du mojito (2015), l’écrivain nous invite à partager Les instants suspendus dans son nouveau recueil riche de 94 histoires courtes du quotidien.

PARTAGER:

Philippe Delerm définit l’instant suspendu comme un petit moment où on a presque l’impression qu’on est capable d’arrêter le temps. On se rend compte, à un âge avancé, qu’on continue à habiter la terre d’une façon intense et qu’on peut essayer de faire partager cette intensité.

Ainsi,  dès la première nouvelle du recueil, Sortir du tunnel, [c'est un grand coup de fraîcheur, une euphorie si contenue, une extraordinaire sensation d'appartenir à tout ce dont la vitre nous sépare.]p.12,  Delerm nous donne à ressentir cette impression « ferroviaire » d'appartenir à ce qui rend la vie désirable, à ce qui est de l'autre côté de la vitre. 

Plus loin, l’humour s’invite quand il s’agit de Choisir la religieuse[1], pas celle [qui soigne les blessés]p.45 non, celle du boulanger-pâtissier du village chez qui elle est plutôt au café, [sa sœur au chocolat (étant) bien moins courtisée.]p.45 Mais, [si les religieuses peuvent s’acheter après la messe, elles ne sont pas liées aux endroits mal famés. On ne voit pas souvent de religieuse, au café.]p.46

Puis Il y a ces moments fugaces qu’on aime se rappeler, comme passer Le doigt sur la vitre embuée… [Ce qui comptait, c’était le plaisir de toucher.][...][Une minuscule transgression, un pouvoir aussi de transformer les choses ou seulement de s’approcher de ce pouvoir.]p.75 Ainsi, l’auteur saisit les brefs moments de nos vies agitées pour en décrire les ressorts.

Le narrateur sait aussi porter un regard bienveillant sur le monde et ses habitants tout en n’étant pas dupe des ficelles qui les dirigent. Témoin cette référence à Gaston Lagaffe,[2] dans Les contrats impossibles, dont [on connaît le héros, confus et triomphant.] : [on voudrait ne pas croire que ce sont les Mesmaeker[3]  qui mènent le monde, et même si on se trompe on a raison, la preuve : les contrats ne seront jamais signés]p.51

Les instants suspendus ? Philippe Delerm n’invente pas ces moments, il les réveille en nous. Il leur donne une dimension d’horizon infini. On ne savait pas qu’on abritait tous ces trésors. Delerm les met en écrin.[4]

Pour notre plus grand plaisir !

CATÉGORIES
lesson_listing

Inscrivez-vous à la Lettre d’informations

Recevez tous les mois nos coups de coeur culturels et nos exercices ludiques pour apprendre le français avec Le Français et Vous.