LE FRANÇAIS ET VOUS : RESSOURCES POUR PROFESSEURS , ACTUALITÉS CULTURELLES , JEUX ET EXERCICES LUDIQUES

Exploitation d’un extrait de film: La Crise de Colline Serreau (1992)

Alexandre Garcia
mai 2022
Exploitation d’un extrait de film: La Crise de Colline Serreau (1992)
Type de document et source

Extrait du film La Crise de Coline Serreau : La demande en mariage. Voir égalementla présentation sur Allociné.

L’extraitse trouve sur Youtube

Niveau européen PublicElèves de lycée et étudiants adultes
Matériel
Durée de l'activitéUne activité assez courte qui peut se faire en 30 minutes (voir description).
ActivitéTravail qui, dans un premier temps concerne l’écrit et lie la CE à l’EE pour ensuite devenir un exercice oral, à travers une petite scène qui peut être jouée en classe. Cette activité peut avoir comme prolongement une réflexion sur le statut de la femme dans notre société.
Objectifs au niveau culture et civilisation contempraines et interculturel

Faire travailler les élèves dans l’élaboration d’un dialogue en tenant compte d’une partie qui sert de contrainte. Introduire une réflexion sur un thème de société : la vie en couple, le mariage, l’émancipation de la femme dans notre société, l’individualisme…

Objectifs linguistiques

-

Objectifs CECR

-

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

Nous allons à nouveau nous inspirer d’une technique d’atelier d’écriture. Dans la gestion de l’exploitation de notre support, nous allons suivre une règle de la pédagogie active qui exige que nous nous abstenions d’annoncer à la classe que le travail que nous entamons concerne le support cible, en l’occurrence, une œuvre cinématographique. L’extrait en question sera visionné à l’issue du travail et, la surprise générée, devra apporter un plus et avoir une conséquence positive sur l’atmosphère de travail.

SÉQUENCES

  • La classe est divisée en binômes

    15 / 20 minutes
  • On passe à la petite scène de théâtre

    10 minutes.
  • « La vraie scène sur Youtube »

    5 à 10 minutes
  • Et après ? Pistes et Questions de réflexion pour un débat

    15 à 30 minutes
  • SÉQUENCE 1

    La classe est divisée en binômes

    15 / 20 minutes

    a) Le professeur présente l&rsquo activité. Il distribue à chacun ce dialogue entre Didier et Isa qui ne comporte que les interventions d&rsquo Isabelle. Nous nous serons également abstenus de donner un titre au dialogue. La tâche sera donc d&rsquo imaginer ce que Didier peut dire et qui justifie la réponse d&rsquo Isabelle.

    b) Bien entendu, il s&rsquo agit, dans un premier temps, avant de se lancer dans la création du dialogue qui revient à Didier, de lire, une par une, toutes les interventions d&rsquo Isa et d&rsquo explorer ainsi les difficultés lexicales contenues dans ses paroles. 

    c) Après cette étape obligatoire, l&rsquo enseignant s&rsquo assurera que tout le monde a une idée assez claire de la situation (il est 3h00 du matin, Didier arrive avec ses affaires et manifestement, il a l&rsquo intention de s&rsquo installer chez Isa qui proteste et n&rsquo accepte pas qu&rsquo il vienne vivre chez elle). Il s&rsquo agira, pour chaque binôme, de créer la partie du dialogue qui revient à Didier. L&rsquo enseignant passera de groupe en groupe pour s&rsquo enquérir de l&rsquo avancée du travail et apporter son aide, ce qui lui aura permis de choisir, parmi ceux créés, les deux ou trois dialogues qui pourront être joués au cours de la séquence 2. (Ce travail de création peut être fait hors classe et corrigé lors de la séance suivante)

     


  • SÉQUENCE 2

    On passe à la petite scène de théâtre

    10 minutes.

    a) Auparavant l&rsquo enseignant demande que l&rsquo on imagine exactement la scène. Où est Didier  ? Où était Isa  ? Présentation de Didier  : âge, description physique, comment est-il au moment où commence le dialogue (sentiments, état d&rsquo esprit…), vient-il seul  ? A-t-il apporté quelque chose  ? Même questionnement au sujet d&rsquo Isa.

    b) Pour jouer la saynète,  soit l&rsquo enseignant demande aux volontaires de le faire, soit il choisit les binômes.

    c) Chaque jeu de rôle est commenté.

     

    Note  : Bien entendu, ce travail pourrait être fait à partir des seules tirades de Didier.

     

  • SÉQUENCE 3

    « La vraie scène sur Youtube »

    5 à 10 minutes

    a) Travail de compréhension écrite. On passe d&rsquo abord par le vrai dialogue sur support papier qui, soit ne contient que la partie sur laquelle a porté le travail, soit qui se poursuit jusqu&rsquo à «  Ta vie c&rsquo est ta vie, ma vie c&rsquo est ma vie  !  ». L&rsquo enseignant n&rsquo aura toujours pas annoncé qu&rsquo il s&rsquo agit d&rsquo une scène d&rsquo un film. Une fois ce travail de découverte fait, on passera au film.

    b) L&rsquo enseignant annonce, alors, que l&rsquo on va visionner cette scène visible sur Youtube. Dans un premier temps, on s&rsquo arrêtera soit au moment de la réplique d&rsquo Isa  : «  Mais tu te crois où là  ?  » ou bien l&rsquo on continuera jusqu&rsquo à «  Ta vie c&rsquo est ta vie ma vie c&rsquo est ma vie  ». Bien sûr on poursuivra après jusqu&rsquo à la fin de cet extrait présent sur Youtube et qui demande des explications (voir à la fin).

    La scène sur Youtube

    c) On demande alors aux élèves leurs commentaires et leurs observations par rapport à la façon dont eux auraient imaginé la scène.

  • SÉQUENCE 4

    Et après ? Pistes et Questions de réflexion pour un débat

    15 à 30 minutes

    EXPLICATIONS DE CETTE SCENE DU FILM LA CRISE (1992)


    a) Sur Isa et sur Didier. On peut demander à la classe, à nouveau distribuée, en binômes de s&rsquo intéresser à l&rsquo un ou l&rsquo autre des deux personnages et de l&rsquo analyser.


    b) Réflexion sur la vie de couple. Comment Isa et Didier voient leur relation  ? C&rsquo est quoi vivre à deux pour eux  ? Pourquoi Isa ne veut pas que Didier s&rsquo installe chez elle  ? Quels sont ses arguments  ? Qu&rsquo en pensez-vous  ? Êtes-vous d&rsquo accord plutôt avec Didier ou avec Isa  ?


    c) La question du mariage. Didier avoue avoir été égoïste mais, face aux premières hésitations d&rsquo Isa, il pense sortir l&rsquo argument de poids qui va les vaincre  : «  Tu veux qu&rsquo on se marie  ?  ».  Les statistiques montrent que le mariage est un acte moins  privilégié aujourd&rsquo hui par les couples. Comment l&rsquo explique-t-on  ?

     

    d) Question plus délicate  : La France a été mobilisée pendant ces derniers mois par le mariage homosexuel. Comment peut-on expliquer cette effervescence autour de cette question alors
    même que le mariage est en déclin chez les couples hétérosexuels  ?

     


    © Alexandre Garcia – Centre International d'Antibes

Inscrivez-vous à la Lettre d’informations

Recevez tous les mois nos coups de coeur culturels et nos exercices ludiques pour apprendre le français avec Le Français et Vous.

Accéder au contenu de nos formations

Si vous avez participé à une formation dirigée par Alexandre Garcia, directeur pédagogique du Centre International d’Antibes, ou par l’un des enseignants de l’équipe pédagogique, vous trouverez ici, les documents mis à votre disposition.