Affaire Rimbaud, Chanson d'Huber-Félix Thiéfaine

Description
Type de document et source

Chanson Affaire Rimbaud de l'album Météo Für
Nada 1986 (7è album de l'artiste)
Paroles : Hubert Félix Thiéfaine
Musique : Hubert Félix Thiéfaine & Claude Mairet

https://www.youtube.com/watch?v=GLOf9zXpFHU

Niveau européen

 Public

B2

Élèves de lycée et adultes.

Matériel

Ordinateur, vidéoprojecteur

Durée de l'activité

Une séance d’1 heure environ

+ une séance de durée variable

Activité

Chanson à texte inspirée de poèmes de Rimbaud

Compréhension de l’écrit et de l’oral

Mobilisation et enrichissement de connaissances sur l’histoire littéraire.

Objectifs au niveau culture et civilisation contemporaines et interculturel

La poésie de la deuxième moitié du XIXème siècle

Appréhender l’esprit d’analyse à la française dans la perspective de l’ESABAC

Découvrir un chanteur „à textes“ français

 Objectifs linguistiques

Langue littéraire et poétique

Figures de style

 Objectifs CECR

Peut comprendre un texte littéraire

Peut commenter une chanson dans une langue soutenue

Peut saisir des références culturelles

HFT.PNG
Démarche pédagogique
La démarche retenue est celle de la pédagogie active. Nous vous proposons d’exploiter une chanson d’Hubert-Félix Thiéfaine, figure majeure à la fois de la chanson à texte et du rock français. Thiéfaine est un « écorché vif », un être à la sensibilité à fleur de peau et à la vaste culture littéraire.
Notre dossier est profilé pour des classes de « littéraires », notamment les ESABAC, plus précisément pour la classe de Quinta. Si rien n’exclut a priori un autre public, prenez bien en compte la difficulté du texte de la chanson et les nombreuses références littéraires qui le parsèment et lui donnent sa raison d’être avant de le soumettre à un autre auditoire.
Séquences
Séquence

Note préliminaire

Durée:

La chanson de Thiéfaine fait allusion à la fois à la la dernière période de la vie de Rimbaud,  à sa brève carrière de marchand d’armes, ainsi qu’aux poèmes suivants :

-Prologue d’ Une saison en enfer

-Le Dormeur du val

-Ô saisons, ô châteaux

Vous pouvez adoptez deux démarches :

 Démarche 1° La découverte. La chanson de Thiéfaine sera prétexte à aborder Rimbaud. Dans ce cas, le temps des activités est majoré.

Démarche 2° La consolidation et l’enrichissement. Les étudiants connaissent déjà Rimbaud, au moins dans les grandes lignes. En fonction de ce que vous aurez traité au préalable, le temps des activités de recherche sera minoré.

Séquence

Sensibilisation

Durée: 20 ou 10 min selon la démarche choisieutes

Travail de CO/PE/PO

Le professeur écrit trois éléments rédigés plus bas au tableau.  Vous trouverez, en italique, des éléments de correction synthétiques.  Le professeur demande aux étudiants ce que ces notions leur évoquent. Ce travail demande des recherches, il faut donc que les élèves aient accès soit à un manuel de littérature soit à internet Les étudiants recherchent les informations, les assemblent, discutent au sujet de la mise en forme et les présentent à la classe.

 Attention : cette recherche joue le rôle d’une mis en route, vous pouvez donc écourter le temps de recherche en guidant davantage les étudiants. Le temps requis n’est donné qu’à titre indicatif et dans l’absolu.

A ce stade, le texte de la chanson ne leur est pas encore soumis. L’objectif consiste ici à :

 
1) mobiliser des acquis (Démarche 2)/ découvrir (Démarche 1)

2) adopter une méthode « à la française », requise pour l’ESABAC. Les étudiants doivent donc sélectionner les informations pertinentes et éviter la tendance à dérouler toutes les connaissances sans lien direct avec le thème.

1-Poète maudit

XIXème siècle Rimbaud, Verlaine, Baudelaire. Equivalent- relatif- en Italie : Foscolo, Leopardi

Moyen Âge : François Villon

2-Orientalisme

Mot du XIXème siècle. Evoque le goût du XIXème siècle pour l’Orient au sens large, qui a donné naissance à l’orientalisme, dans les lettres comme dans les arts visuels. (Géricault, Delacroix, Etienne Dinet...)

3-Symbolisme

Courant littéraire recherchant la correspondance cachée entre les éléments constitutifs du monde et leur signification. Baudelaire, Verlaine, Rimbaud

 La démarche sera essentiellement la même pour la séquence suivante.

Séquence

Travail lexical. Découverte de la chanson

Durée: 30 minutes environ pour les deux démarches

Compréhension orale

La classe est divisée en trois grands groupes, chacun travaillant sur un extrait.

Chaque groupe doit se livrer à une recherche d’élucidation lexicale mais également historique et biographique au sujet des éléments écrits en gras. L’objectif consiste à lier ce qui est évoqué dans la chanson de Thiéfaine à la vie ou textes de Rimbaud.

 Après la mise en commun, on termine par l’écoute de la chanson.
Vous trouverez, plus bas, deux versions du texte, l’une annotée et l’autre pas. 

Extrait 1

La jambe de Rimbaud
De retour à Marseille
Comme un affreux cargo
Chargé d'étrons vermeils
Dérive en immondices
A travers les égouts

 

Extrait 2

Ô haine ô guerre, voici
Le temps des assassins
Que tu sponsorisas
En livrant tous ces flingues
Au royaume de Choa

 

Extrait 3

Horreur Harrar Arthur
T'es vraiment d'outre-tombe
Horreur Harrar Arthur
et pas de commission
Horreur Harrar Arthur
et pas de cresson bleu

 

Paroles de la chanson

La jambe de Rimbaud
De retour à Marseille
Comme un affreux cargo
Chargé d'étrons vermeils
Dérive en immondices
A travers les égouts
La beauté fut assise
Un soir sur ce genou

Horreur Harrar  Arthur
et tu l'as injuriée
Horreur Harrar Arthur
Tu l'as trouvée amère
la beauté ?

Une saison en enfer
Foudroie l'Abyssinie
Ô sorcière ô misère
Ô haine ô guerre, voici
Le temps des assassins
Que tu sponsorisas
En livrant tous ces flingues
Au royaume de Choa

Horreur Harrar Arthur
Ô Bentley ô châteaux
Horreur Harrar Arthur
Quelle âme, Arthur, est
 sans défaut ?

Les poètes aujourd'hui
Ont la farce plus tranquille
Quand ils chantent au profit
Des derniers Danakils
Juste une affaire d'honneur
Mouillée de quelques larmes
C'est quand même un des leurs
Qui fournissait les armes

Horreur Harrar Arthur
T'es vraiment d'outre-tombe
Horreur Harrar Arthur
et pas de commission
Horreur Harrar Arthur
et pas de cresson bleu
Horreur Harrar Arthur
Où la lumière pleut

 

Eléments de correction

La jambe de Rimbaud
De retour à Marseille
Comme un affreux cargo [un bateau transportant des marchandises]
Chargé d'étrons vermeils [étron = excrément; vermeil : une nuance de rouge, mot poétique]
Dérive en immondices [déchets]
A travers les égouts
La beauté fut assise
Un soir sur ce genou  [allusion au prologue d’ Une saison en enfer]

Horreur Harrar  [ville situé à l’est de l’Ethiopie] Arthur]
et tu l'as injuriée
Horreur Harrar Arthur
Tu l'as trouvée amère
la beauté ?

Une saison en enfer
Foudroie l'Abyssinie [voir séquence 3]
Ô sorcière ô misère
Ô haine  ô guerre, voici
Le temps des assassins
Que tu sponsorisas
En livrant tous ces flingues [forme argotique pour „armes à feu“]
Au royaume de Choa [province de l’Ethiopie]

Horreur Harrar Arthur
Ô Bentley ô châteaux
Horreur Harrar Arthur
Quelle âme, Arthur, est
sans défaut ?

Les poètes aujourd'hui
Ont la farce plus tranquille
Quand ils chantent au profit
Des derniers Danakils [peuple d’Ethiopie]
Juste une affaire d'honneur
Mouillée [humide] de quelques larmes
C'est quand même un des leurs
Qui fournissait les armes

Horreur Harrar Arthur
T'es vraiment d'outre-tombe [allusion aux Mémoires d’outretombe, de Châteuabriand]
Horreur Harrar Arthur
et pas de commission
Horreur Harrar Arthur
et pas de cresson bleu
Horreur Harrar Arthur
Où la lumière pleut [allusion au Dormeur du val]

 

Séquence

Compréhension écrite / Production écrite

Durée: variable

Le professeur demande aux élèves de repérer et d’identifier les différentes figures de style du texte. Ils devront également en dégager un sens.

*Tu l’as trouvée amère, la beauté ?

*Horreur Harrar Arthur

*Une saison en enfer
Foudroie l'Abyssinie

 

Pistes de correction

*Tu l’as trouvée amère, la beauté ?

Personnification/Hypallage

Ce n’est pas la beauté elle-même qui est amère, mais l’émotion qu’elle suscite.  Pour plus de détail, voyez hypallage in presentia/ hypallage in abstentia.

Rimbaud personnifie la beauté et l’injurie dans Une saison en enfer. Une provocation très rimbaldienne et qui invite à un rapport dialectique avec la traditon littéraire : admiration et imitation des anciens /innovation et refus de l’académisme.

 

*Horreur Harrar Arthur

Allitération/Assonances/ Rythme ternaire

Allitération en « r » rude à l’oreille et qui sonne comme une formule magique. La mise en parallèle des « h » initiaux structurent le vers et font écho au « h » du prénom du poète.

*Une saison en enfer
Foudroie l'Abyssinie

Métonymie/personnification

Le titre du recueil de poèmes de Rimbaud se transforme en éclair. En une formule fulgurante, Thiéfaine lie ainsi la production littéaire de Rimbaud à son itinéraire biographique.

Plus largement, une réflexion pourra être menée sur la portée de la chanson de Thiéfaine, sur sa pertinence eu égard à la vie de Rimbaud. Les axes suivants pourraient servir de piste :

-Rimbaud, un révolutionnaire du verbe

-Rimbaud, poète et aventurier

-Rimbaud, du sublime au sordide

-La poésie en musique : Léo Ferré, Georges Brassens, Angelo Branduardi, Paco Ibañez, Angélique Ionatos

 

© Olivier Dalmasso - Centre International d’Antibes