SI C’ÉTAIT NOUS ? (Introduire en classe la question des réfugiés et demandeurs d'asile)

Description
Type de document et source Vidéo authentique, campagne choc  du collectif national refuge avec Mathieu Kassovitz et Marina Fois : https://www.youtube.com/watch?v=_7Oe5S2-CDw  
Niveau européen A partir de A2.2
 Public Élèves de lycée et adultes.
Durée de l'activité

Environ 1h00.

Matériel

Une enceinte et reproducteur de son et vidéoprojecteur La vidéo utilisée n’est dévoilée qu’en partie et toute cette séance est axée sur l’émission d’hypothèses afin de motiver les étudiants en les laissant en haleine et susciter leur curiosité.  Pédagogie de proximité afin d’optimiser le temps de parole des étudiants, ainsi toutes les séquences sont axées sur le travail de groupe et l’imagination de faits.
ou écran tv pour projeter le clip.

Activité

L'exploitation de cette vidéo se fera en deux temps. Nous présentons dans ce n° 98 la première partie. La suite sera publiée dans le n° 99 du F&V.

La vidéo utilisée n’est dévoilée qu’en partie et toute cette séance est axée sur l’émission d’hypothèses afin de motiver les étudiants en les laissant en haleine et susciter leur curiosité.  Pédagogie de proximité afin d’optimiser le temps de parole des étudiants, ainsi toutes les séquences sont axées sur le travail de groupe et l’imagination de faits.

Objectifs au niveau culture et civilisation contemporaines et interculturel L’une des phases de l’approche méthodologique interculturelle est la phase emphatique. Par conséquent les séquences proposées vont permettre aux étudiants de développer leur empathie afin d’acquérir cette compétence interculturelle en s’ouvrant aux autres, en essayant de  comprendre leurs problèmes afin de mieux percevoir l’Autre, adopter une autre vision des événements. Pour cela on utilisera un document assez « choc » qui a pour ambition d'interpeller, de bousculer l'opinion, les responsables politiques en posant une simple question : et si c'était nous ?
Le document choisi est en lui-même un document réalisé pour susciter l’empathie de la population face aux problèmes que rencontrent les réfugiés demandeurs d’asile.
Objectifs linguistiques  (savoir-faire, compétences grammaticales et lexicales)

Compétence lexicale : le vocabulaire lié à la sécurité, le bien-être
émettre des hypothèses, décrire, production écrite, les temps du passé

Et si c'était nous
Démarche pédagogique
Démarche pédagogique : Nous choisissons une démarche active, communicative et interculturelle. Le professeur ne dévoilera le document support que par « extrait » afin de laisser les étudiants imaginer de quoi il s’agit et prendre possession de leur séance didactique.
Séquence

Mise en route - Travail lexical - PO

Durée: 20 minutes max

Travail lexical - PO

Le professeur pourra commencer cette séance par une petite discussion avec  les étudiants.

Avant cela, il divisera la classe en deux groupes et écrira au tableau le mot « sécurité » et « danger ».

Chaque binôme appartenant au groupe 1 et 2, devra trouver rapidement, sous forme de remue-méninge, une liste de 5 ou 6 mots relatifs à la « sécurité » ( groupe 1)  ou au « danger » (groupe 2).  
Après environ 6 à 7 minutes, Le professeur s'intéressera aux listes de chaque groupe, cette mise en commun a pour but de développer la compétence lexicale, de noter des constantes, avant de rentrer dans le vif du sujet. Nous nous situons toujours dans une démarche homéopathique chère à la pédagogie active (voir autres fiches pédagogiques publiées).

Sur cette base, le professeur pourra ensuite engager la discussion en demandant aux étudiants :
Que signifie pour vous « Se sentir en sécurité » ?
Dans quel contexte vous sentez-vous en sécurité ?
Quelles situations de la vie courante vous procurent une sensation de bien-être ?
Comment imaginez-vous une famille heureuse ?
Au contraire, quelles situations vous donnent un sentiment d’insécurité ?
Avez-vous déjà ressenti ce sentiment ? Dans quel contexte ?
Dans une maison, quelles situations peuvent être dangereuses ? Qui pouvons-nous appeler lors d’un accident domestique ? Quels sont les différents accidents domestiques ?

Séquence

Découverte du document - PO

Durée: environ 20 minutes

A présent, la classe est divisée en plusieurs binômes ou trinômes.

Le professeur passera le début de la vidéo jusqu’à la 11 ème seconde.
Il demandera alors aux étudiants de déterminer la nature de ce document (vidéo, film, clip de chanson, etc.)
Ensuite, les étudiants devront décrire cet extrait et répondre aux questions suivantes :
- Où se passe la scène ?
- Dans quel pays ? Pourquoi ?
- Qui sont les personnages et quels sont les liens qui les unissent ?
- Que font ils ?
- Selon vous, comment ils se sentent ? Pourquoi ? Quelles sont les expressions de visage qui les animent ?

Le professeur donnera ensuite 15 minutes aux étudiants pour imaginer par groupe de 3  la fin de la journée de cette famille.
Une mise en commun sera effectuée ensuite par l’ensemble de la classe.

Séquence

Travail créatif -

Durée: 30 minutes

Le professeur pourra alors dévoiler un deuxième extrait de  la 46e seconde à la 58e.

Il demandera de nouveau aux étudiants de décrire la scène au présent :
Que se passe t-il ?  Que font-ils ? Quelles expressions de visage ?

Si la première séquence a été bien réalisée, les étudiants auront le vocabulaire nécessaire pour cette description sinon il conviendra de leur donner les outils nécessaires à la réalisation de cette 3e séquence.

Ensuite il divisera la classe en deux.
Une partie de la classe sera chargée d’imaginer ce qu’il s’est passé pour que l’appartement prenne feu. Ils auront alors la contrainte grammaticale d’utiliser les temps du passé.

L’autre partie devra imaginer comment cette famille va s’en sortir (Que va-t-il se passer ? Que vont-ils faire ? Qui vont-ils appeler ? Qui viendra les aider?)  Ici, l’accent sera mis sur l’hypothèse,le futur ou le conditionnel.

En d’autres termes, le groupe 1 devra imaginer la vidéo de la seconde 11 à la 46e et le groupe 2 les dernières secondes de la vidéo. Chaque groupe aura 20 minutes.

 

FIN DE LA PREMIERE PARTIE DE L'EXPLOITATION DE CETTE VIDEO (la suite dans le numéro 99 du F&V)

 

© Marjorie Lawniczak – Centre International d'Antibes