Le Dromadaire mécontent de Jacques Prévert

Description
Type de document et source

Le dromadaire mécontent de Jacques Prévert « Histoires » – France TV Éducation

https://education.francetv.fr/matiere/litterature/cinquieme/video/le-dromadaire-mecontent

Niveau européen A partir du A2.
 Public Tout public, de collégiens à adultes.
Durée de l'activité

1H30 environ en plusieurs séquences et séances.

Matériel

Vidéoprojecteur ou Télévision. Connexion Internet, dictionnaire.

Activité

Travail à partir d'un document authentique. Approche, axée sur une pédagogie active d'un texte de Jacques Prévert.

Objectifs au niveau culture et civilisation contemporaines et interculturels

Expressions françaises avec animaux et mêmes types d'expressions dans d'autres cultures.

Objectifs linguistiques  (savoir-faire, compétences grammaticales et lexicales)

S’exprimer au passé, décrire au passé, raconter une histoire.

Imparfait de l’indicatif. Passé simple (à souligner en fin de texte et à rapprocher du passé composé).

 

 

Démarche pédagogique
Une démarche d'exploitation non conventionnelle pour faire découvrir de manière dynamique, le monde surréaliste de Jacques Prévert.
Nous allons donc appliquer à l’exploitation d’une histoire courte mais aussi d’une vidéo la démarche innovante, propre à la pédagogie active que nous présentons dans cette rubrique à travers nos diverses fiches pédagogiques.
Séquences
Séquence

Mise en route et découverte du document

Durée: 15 minutes + 15 minutes environ

Compétence travaillée :  CE/PO/PE

1-Le professeur distribue/projette un tableau composé de noms et d’images d’animaux :

Exemples : Dromadaire, coq, girafe, vache, serpent, cheval, lion, mouton, bélier, chèvre, cochon, chat, chien, hérisson, poulpe, renard.

Par groupes de 2, les étudiants associent les noms aux images.

Synthèse des réponses.


2-Travail sur le même document et mise à disposition de dictionnaires ou d’une connexion internet.

Chaque groupe essaie de trouver le genre de ces animaux (ex : le coq). Puis, en fonction des  réponses et à l’aide du dictionnaire, si besoin est, les étudiants doivent retrouver le masculin ou le féminin des animaux ici présentés (ex : le coq/la poule ; la chèvre/le bouc).

Synthèse des réponses et correction si nécessaire.

Séquence

Civilisation et interculturel

Durée: 15-20 minutes environ

Compétences travaillées : CE/PO/PE

1-Le professeur distribue/projette des expressions de la langue française et demande aux étudiants de commenter leur sens (positif ou négatif) :

Avoir un caractère de chien – Avoir une faim de loup – Poser un lapin – Être une poule mouillée – Prendre le taureau par les cornes – Avoir le cafard – Être têtu comme une mule – Manger comme un cochon – Faire un froid de canard – Avoir une mémoire d’éléphant – Nager comme un poisson dans l’eau.

 Synthèse des réponses et correction si nécessaire.

2-Une fois cette activité corrigée, le professeur peut demander aux apprenants d’associer ces expressions aux sens suivants :

Bien savoir nager – tout oublier – temps glacial – ne pas manger proprement – n’en faire qu’à sa tête – être triste – réagir – avoir peur de tout – ne pas aller à un rendez-vous – avoir très faim – avoir un mauvais caractère.

le professeur peut alors faire intervenir un tableau avec dans la partie A les expressions et la partie B les réponses. les apprenants devant faire correspondre par des flèches, les expressions (A) aux réponses (B).

3-Pour finir, le professeur peut demander aux apprenants s’ils connaissent des expressions provenant de leur pays :

 Connaissez vous des expressions imagées avec des animaux dans votre langue ? Si oui, essayez de les traduire en français et de nous les expliquer.

Séquence

Compréhension globale

Durée: 15-20 minutes

Compétences travaillées : CE/PO/PE

1-Le professeur distribue/projette les images suivantes et divise la classe en deux :

 

Image n°1 :

le dromadaire 1.png

Image n°2 :

le dromadaire 2.png

 

Observez ces images et essayez de répondre aux questions suivantes :

Image n°1 :

Où se passe la scène ?

Qui sont les personnages et dites, si possible, quelle est leur profession ?

 

Image n°2 :

Décrivez les personnages ? Ont-ils l’air heureux ?

Quelle est leur relation ?

 

Image n°1 et 2 :

Essayez d’imaginer le lien entre ces deux images. Justifiez votre réponse.

Synthèse des réponses. À ce moment-là, le professeur pourra expliquer aux apprenants qu’il s’agit d’une famille de dromadaires qui va assister à événement particulier (sans le nommer).

 

2-Le professeur distribue// projette alors la dernière image :

Image n°3 :

le dromadaire 3.png

Chaque groupe doit imaginer la suite du film et tenter d’expliquer pourquoi le dromadaire n’est pas content.

 Le professeur aura pour rôle de synthétiser les réponses.  

 

3-Projection du film sans le son.

 Individuellement, répondez aux questions suivantes :

De quel événement s’agit-il ?

  • D’un cours de cuisine
  • D’une conférence
  • D’une projection cinématographique

 

Quel est le sujet de la conférence ?

  • Les voitures ?
  • La différence dromadaire/chameau ?
  • Les avions ?

 Qui est le personnage principal ?

 Mise en commun des réponses.

Séquence

Compréhension finalisée

Durée: 10-15 minutes environ


Compétences travaillées : CO/PO

 

1-Projection du film avec le son.

Reformez les binômes et comparez la vidéo à vos hypothèses. Selon vous, pourquoi le dromadaire est-t-il mécontent ?

 

2-Mise en commun des réponses.

Écoutez la dernière phrase : "Chameau, sale chameau, sale chameau !"Pourtant c’était un dromadaire, et il était très propre.

Pourquoi le jeune dromadaire est-il traité de « sale chameau » ?

Séquence

Conceptualisation Grammaticale.

Durée: 5 à 25 minutes selon les exercices

Compétences travaillées : CO/PO/PE

 

Distribution du texte : Le dromadaire mécontent de Jacques Prévert. Attirer l’attention des apprenants sur la partie en gras.

Le professeur pourra se servir de cette phrase pour expliciter la règle d’utilisation de l’imparfait, dans sa totalité ou uniquement avec la troisième personne du singulier, pour décrire des actions passées. De plus, il pourra par la suite demander aux apprenants de relever tous les verbes du texte à l'imparfait, et proposera une leçon ainsi que des exercices de réemploi.

 

[Un jour, il y avait un jeune dromadaire qui n'était pas content du tout.

La veille, il avait dit à ses amis : "Demain, je sors avec mon père et ma mère, nous allons entendre une conférence, voilà comme je suis moi !"

Et les autres avaient dit : "Oh, oh, il va entendre une conférence, c’est merveilleux", et lui n'avait pas dormi de la nuit tellement il était impatient, et voilà qu'il n'était pas content parce que la conférence n'était pas du tout ce qu'il avait imaginé : il n'y avait pas de musique et il était déçu, il s'ennuyait beaucoup, il avait envie de pleurer.

Depuis une heure trois quarts un gros monsieur parlait. Devant le gros monsieur il y avait un pot à eau et un verre à dents sans la brosse et, de temps en temps, le monsieur versait de l'eau dans le verre, mais il ne se lavait jamais les dents et visiblement irrité il parlait d'autre chose, c ‘est-à-dire des dromadaires et des chameaux.

Le jeune dromadaire souffrait de la chaleur, et puis sa bosse le gênait beaucoup ; elle frottait contre le dossier du fauteuil, il était très mal assis il remuait.

Alors sa mère lui disait : "Tiens-toi tranquille, laisse parler le monsieur", et elle lui pinçait la bosse ; le jeune dromadaire avait de plus en plus envie de pleurer, de s'en aller...

Toutes les cinq minutes, le conférencier répétait : "Il ne faut surtout pas confondre les dromadaires avec les chameaux, j'attire, mesdames, messieurs et chers dromadaires votre attention sur ce fait : le chameau a deux bosses mais le dromadaire n'en a qu’une !" Tous les gens, de la salle disaient : "Oh, oh, très intéressant", et les chameaux, les dromadaires, les hommes les femmes et les enfants prenaient des notes sur leur petit calepin.

Et puis le conférencier recommençait : "Ce qui différencie les deux animaux c'est que le dromadaire n’a qu'une bosse, tandis que, chose étrange et utile à savoir, le chameau en a deux ... "

A la fin le jeune dromadaire en eut assez et, se précipitant sur l'estrade, il mordit le conférencier :

"Chameau ! " dit le conférencier furieux.

Et tout le monde dans la salle criait : "Chameau, sale chameau, sale chameau !"

Pourtant c’était un dromadaire, et il était très propre.]

                                                                                   Jacques PrévertLe dromadaire mécontent

 

 

 

 

Séquence

Production Écrite

Durée: 20-30 minutes environ peut se faire en devoir

Compétence travaillée : PE

Vous écrivez un courriel à votre ami(e) pour lui faire part des vos premières impressions lors de votre arrivée en France. Vous évoquerez des éléments tels que : le climat, les paysages, les gens… Vous lui ferez part de vos sentiments et lui direz si vous êtes content(e) ou déçu(e).

60-80 mots. 

                                                                          

 

 

© Loïc Gastou – Centre International d’Antibes