Ring n'roll  
 

 


Catherine Ringer et Fred Chichin formaient un des plus célèbres couples de musique française battant des records de longévité puisqu'ils existent depuis les années 80. Leur anti conformaisme, leur look déjanté et leur mélange des genres leur accordent leur premier succès avec l'album The no comprendo (1986) dont  leur chanson phare de l'époque était : Marcia Baila.


album-ring-n-roll_242Les albums se succèdent et les plus récents sont Cool frénésie (2000), la femme tombone (2002) où ils mélangent du pop rock et du trip-hop. Catherine a tourné  dans la comédie musicale d'Alfredo Arias Concha Bonita de 2002 à 2003.
Puis le duo disparaît quand Fred décède en 2007 des suites d'un cancer. Ce disque est un premier solo pour Catherine Ringer. Il a été conçu sur une période de deux années et enregistré à Paris et à Los Angeles avec le rappeur RZA du Wu Tang Clan.
Longtemps la compagne de scène et de vie du guitariste Fred Chichin, Catherine Ringer revient seule avec cet album magnifique au titre étonnant qu'elle explique ainsi : "Ring renvoie au ring de boxe et au verbe sonner en anglais. C'est aussi une référence à mon nom. Roll parce que je me vois comme le côté roll du rock, sa partie tertiaire, rockabilly, ryhtm'n blues, funk."
Son producteur, Mark Plati, l'avait accompagnée durant sa tournée solitaire sur le disque Variety. Ce coup-ci, il lui a demandé d'oser. Elle l'a fait : 12 titres, dont certains en anglais "Vive l'amour", Prends moi", "Malheur" sur une musique de Malher (il fallait oser), puis un rythme electro avec "Rendez vous". "Punk 103" est une sorte de digression sur cet album. Mahler est un hommage à Fred qu'elle évoque en disant : " J'avais écrit ce poème .. le manque de Fred était terrible. j'ai pensé que c'était un bel hommage à lui rendre et à partager avec le public pour faire le deuil ensemble. Je suis réputée pour mes chansons sur la mort (Marcia baila , Le petit train) ç'aurait été un comble de ne pas me l'autoriser. La musqiue est un adagietto de la symphonie n°5 de Mahler qu'on aimait beaucoup tous les deux".

Ces chansons avaient d'abord été présentées sur scène et aujourd'hui, avec ce disque, nous découvrons une explosion de rythmes et de variations : rock, lyrisme, electro. Les textes eux aussi oscillent entre malheur et vie mais c'est la vie qui l'emporte avec ce titre Vive l'amour.


 


© Muriel NAVARRO - Centre International d'Antibes