Jean-Marie Gustave Le Clézio récompensé  
 

L’Académie suédoise a d’ailleurs voulu récompenser « une œuvre de la rupture, de l’aventure poétique et de l’extase sensuelle. Un écrivain explorateur d’une humanité au delà et en dessous de la civilisation régnante »


Dans nombre de ses romans les voyages ou plutôt l’errance initiée par des personnages souvent féminins,  et  leurs rencontres avec d’autres cultures deviennent  autant d’itinéraires sociaux, de parcours initiatiques et de construction personnelle.


L’écriture de JMG Le Clézio a évolué depuis ses premières œuvres. Elle évite aujourd’hui la complexité et est relativement aisée pour un public étranger. Nous recommandons à nos étudiants la lecture de ses romans à partir de Désert et aimons particulièrement travailler en classe avec Poisson d’or et Etoile errante dont les héroïnes sont exemplaires dans leur façon d’appréhender le monde.


En 1994, la revue littéraire LIRE avait publié les résultats d’un sondage sur  "le plus grand écrivain de langue française",  JMG Le Clézio y arrivait en tête devant Julien Green. L’Académie de Stockholm conforte aujourd’hui l’avis exprimé alors.


Bibliographie sélective de JMG Le Clézio:


- Le procès-verbal ,Gallimard Folio Poche 1973
- Désert, Gallimard, Folio Poche 1980
- La ronde et autres faits divers, Folio Poche 1982 (nouvelles)
- Mondo et autres histoires, Folio Poche 1982 (nouvelles)
- Le chercheur d’or , Gallimard Folio Poche 1988
- Printemps et autres saisons, Gallimard Folio Poche 1989 (nouvelles)
- Onitsha, Gallimard, Folio Poche 1993
- Etoile errante, Gallimard Folio Poche 1994
- La quarantaine, Gallimard Folio Poche 1995
- Poisson d’or, Gallimard Folio Poche 1999
- L’Africain, Gallimard Folio Poche 2005
- Ritournelle de la faim, Gallimard 2008


© Alexandre Garcia – Centre International d’Antibes