Pâques en avril  
 

Les origines de Pâques


76772_fr_pessah_429_01Le mot Pâque tiendrait son origine de l'hébreu pessa'h – le passage – devenu pascha en latin. Pessa'h célèbre le passage de la mer rouge par le peuple juif qui fuyait l'Égypte où il subissait l'esclavage. La Pâque juive est fêtée le jour de la pleine lune de printemps : le 3 avril en cette année 2015.


La fête chrétienne des églises d'Occident célèbre la résurrection de Jésus trois jours plus tard, le dimanche suivant la pleine lune de printemps. C'est au Concile de Nicée en 327 que la date fut arrêtée. Mais Pâques se dit au pluriel chez les Chrétiens depuis le XVIème siècle pour se distinguer de la fête juive et, en 1582, le Pape Grégoire XIII décida de passer au calendrier grégorien, rattrapant ainsi 10 jours sur le calendrier julien.


L'église chrétienne d'Orient, autrement dit l'église orthodoxe, conserve le calendrier julien menant à une date différente pour Pâques dans la majorité des cas. Cette année, ces fêtes se célébreront le 12 avril, une semaine donc après les Pâques de l'église d'Occident.


Mais Pâques n'est pas seulement une fête religieuse, elle est également une fête païenne qui célébrait autrefois le printemps, la renaissance et le retour de la lumière après les longs mois d'hiver. Dans l'antiquité, cette joie du renouveau était souvent symbolisée par le retour sur terre ou le réveil d'une déesse ou d'un dieu. Ainsi, dans la Rome antique, jetait-on un gâteau au miel dans un foyer consacré à Bacchus, avec une liqueur, pour obtenir la fertilité de la vigne et du blé. Ces Libérales (ainsi étaient appelées ces fêtes), on les retrouve actuellement en Pologne, Roumanie et Ukraine.


On remarque que la superposition des dates de fêtes chrétiennes sur des fêtes païennes a été imposée de nombreuses fois durant les premiers siècles après J.C.


Notons que Pâques a donné son nom à un prénom, Pascal, à une île, l'île de Pâques et à une fleur, la pâquerette.


Observons que la pâque juive est déterminée (article défini la) et n'a pas toujours de majuscule tandis que Pâques, la fête chrétienne s'utilise toujours avec une majuscule et sans article défini ; ainsi, on dira : à Pâques prochain!ou encore la semaine de Pâques. D'autre part, Pâques est du genre féminin pluriel quand on ajoute une épithète ; on dira ainsi : Joyeuses Pâques ou encore Pâques pluvieuses.


Des coutumes et des hommes


paques-oeufs-lapin-enfants-171818_749Les traditions de Pâques sont propres à chaque pays, voire chaque région.


Ainsi, en France, les cloches ne sonnent plus du jeudi au samedi : elles sont parties à Rome se faire bénir et ne rentreront que dans la nuit de samedi à dimanche, déversant au passage des friandises pour les enfants. C'est donc le dimanche qu'aura lieu leur cueillette dans les jardins (dans les régions du Nord, on dit aux enfants que c'est le lapin qui apporte les œufs). Toute la famille se réunit ce même jour autour d'un agneau rôti et, le lendemain, lundi de Pâques, au cours d'un pique-nique, on déguste l'omelette pascale. En Alsace et certaines régions d'Allemagne, un biscuit traditionnel en forme d'agneau, l'Osterlammele ou Lamala est très populaire pour Pâques.


On observe les mêmes traditions en Italie ; s'y ajoute la Colomba, en forme de colombe, la brioche de Pâques.


En Espagne et au Portugal, la semaine sainte se prépare plusieurs mois à l'avance. Des processions et représentations théâtrales sont organisées dans les rues. La  Mona est la brioche de Pâques sur laquelle certains Espagnols posent des œufs avant de la faire cuire.


L'oeuf et l'agneau se retrouvent aussi en Grèce où la famille se réunit autour de la soupe de tripes dans laquelle ont cuit le cœur et les poumons de l'agneau. Chacun à table essaie ensuite de casser l'oeuf peint en rouge (symbole du sang du Christ) de son voisin avec trois doigts.


Ce n'est pas l'agneau mais le cochon qui est servi à Pâques en Angleterre. Le cochon étant un symbole de chance pour les Anglais. Les œufs de Pâques font aussi partie de la fête et les enfants vont quémander des friandises de maison en maison comme pour Halloween.


En Finlande, selon une vieille légende, les sorcières et les trolls sortaient entre le vendredi saint et le jour de Pâques. De là naquit la tradition des Virpominen- les sorcières de Pâques- où les enfants, déguisés en vieilles femmes et sorcières, vont de maison en maison pour recevoir des bonbons et chocolats. Cette tradition existe aussi en Suède.


D'autres croyances sont apparues dans les pays scandinaves : il faut se lever tôt à Pâques pour voir danser le soleil dont la couleur jaune fait partie des décorations de la fête en Norvège, en Suède et au Danemark.



En Allemagne, c'est le feu de Pâques, symbole du soleil, qui célèbre l'arrivée du printemps et la fin du mauvais temps. Ces feux réunissent parents et enfants à la nuit tombée le jour de Pâques. C'est le lièvre, ou le lapin, qui apporte les œufs en chocolat dans les jardins. Une autre coutume allemande, l'Osterbaum, l'arbre de Pâques, décoré de coquilles d'oeufs colorés, symbolise le retour de la chaleur.


5cc3b10532_oeufs13_640_01D'autres symboles apparaissent, en Pologne par exemple, où l'eau, symbole de vie, fait partie intégrante de la fête. On se la verse les uns sur les autres, entre amis, pour se laver des péchers. Le lundi de Pâques est justement appelé Le Smigus Dingus (le lundi mouillé). La grande nuit de Pâques, Wielkanoc,on expose les œufs colorés et décorés de fils de laine.


En Hongrie, République tchèque et Slovaquie, les jeunes filles colorent les œufs durs tandis que les garçons confectionnent des fouets avec des roseaux et des rubans de couleur. Dans certaines régions rurales, le matin du lundi de Pâques, ils vont souhaiter des vœux aux filles en les « fouettant » et leur jetant de l'eau. Ce châtiment affectueux traditionnel est encore célébré avec plaisir pour les garçons, un peu moins pour les filles qui se contentent d'offrir leurs œufs aux enfants et des liqueurs aux adultes !


En Russie aussi, les œufs sont à l'honneur : là, on les fait bouillir avec des pelures d'oignons pour leur donner une belle couleur brun rouge.08_800_01


Aux États-Unis, le lundi de Pâques, a lieu une grande chasse aux œufs apportés par Easter Bunny-le lapin de Pâques- organisée par le Président dans les jardins de la Maison Blanche. Une véritable affaire d'état !


En Australie, le lapin de Pâques est progressivement remplacé par le bilby de Pâques, ce petit marsupial en danger d'extinction dans le pays alors que les Australiens luttent contre la prolifération des lapins !


On le voit bien, Pâques mobilise les croyants et les non croyants dans le monde entier. Nous ne pouvons évidemment répertorier tous les pays qui le fêtent ; nous nous en sommes tenus à un choix qui illustre la diversité et les ressemblances que l'on peut observer d'une manière générale.


Alors, où que vous soyez, quelles que soient votre religion et vos coutumes, nous vous souhaitons une belle entrée en matière dans ce printemps 2015 à l'occasion des fêtes de Pâques !


 


© Sylviane Colomer – Centre International d'Antibes