NOUS LES FILS ET FILLES DE  
 

Charlotte Gainsbourg


charlotte_550
Charlotte  Gainsbourg , fille du grand Serge et de Jane Birkin, couple mythique des années 70,  n’en finit pas de nous surprendre en dévoilant ses multiples talents. Physiquement elle a la chance d’avoir hérité de la beauté de sa mère et du charme particulier de son père. Elle s’impose dès son plus jeune âge comme actrice à la sensibilité exacerbée dans L’Effrontée de Claude Miller en 1995 puis dans la Petite Voleuse de Doillon en 1998.
Avec la maturité, son interprétation devient plus intense, elle sait tirer partie de sa timidité, diversifie son répertoire et parvient à conquérir le public cinéphile français mais également anglo-saxon en tournant de nombreuses productions françaises et étrangères dans  tous les registres ; dans les comédies de son cinéaste-acteur de mari :Yvan Attal Ma femme est une actrice en 2001  ,  dans L’un reste l’autre part de Claude Berri en 2005 mais aussi dans des psychodrames Lemming de Dominik Moll en 2005, des thrillers, des histoires épiques ou des films dramatiques étrangers 21 grammes de Alejandro González Iñárritu en 2004 .

2009 est l’année de la consécration lorsqu’elle remporte le Prix d'Interprétation Féminine à Cannes pour son rôle extrême joué sans retenu dans le controversé Antichrist de Lars Von Trier.
Bien qu’elle avoue être hantée par la figure paternelle (ses premiers essais en musique furent orchestrés par son père), elle se lance pourtant dans la chanson en 2006 avec un album solo très pop  conçu par Air :  5 :55 sur lequel elle chante surtout en anglais, le français étant trop lié à son père.  La langueur et les tonalités de certains morceaux, nous font cependant  immanquablement penser au son de Gainsbourg père.

Depuis Charlotte enchaîne les projets. En même temps que le tournage d’un nouveau film Persécution de Patrice Chéreau, elle a sorti en décembre 2009 un très bon deuxième opus  IRM grâce au musicien Beck,  avec 3 chansons en français très aériennes mais peu servies par la voix de Charlotte qui reste trop en retrait, comme si elle préférait chuchoter plutôt que de risquer la comparaison avec papa ou maman.

L’ultime défi, sera en 2010 lorsqu’elle montera sur scène pour interpréter ses chansons en commençant par l’Olympia de Montréal en janvier. Autant dire que cette artiste complète a de l’audace… Papa sur son petit nuage… de fumée peut être fier de sa petite …


 


© Dominique Vidal - Centre International d’Antibes