Cinéma

Les petits mouchoirs

Ils avaient décidé de partir en vacances comme chaque année entre potes de longue date, comme on dit… Mais cette année, ce ne sera pas pareil !
Ils quittent Paris, le cœur lourd pour rejoindre la Côte Atlantique, le Cap-Ferret plus exactement en face du Bassin d’Arcachon et de la dune du Pila plus majestueuse que jamais. Dans ce décor magique, cette bande d'amis nous invite à leur table pour partager leur vie.

Après le succès de Ne le dis à personne en 2006, qui lui vaudra le César 2007 du meilleur réalisateur, Guillaume Canet nous revient avec Les petits mouchoirs, son troisième long métrage.

Une maison de vacances en bois près de l’océan, des huîtres, une bonne bouteille de rosé bien frais, quelques amis, remuez tout ça et vous obtiendrez un cocktail d’histoires aussi drôles que touchantes, et des secrets bien cachés sous de petits mouchoirs…

Et c'est tout simplement bouleversant ! Filmer la vie avec autant d’authenticité, de poésie, et de tendresse relève d'une grande sensibilité que Guillaume Canet, acteur et réalisateur de 36 ans, place au service de l'art cinématographique.

En choisissant des comédiens, tels  Marion Cotillard, sa compagne dans la vie (Oscar 2007  pour La Môme/La vie en rose), François Cluzet (César du meilleur acteur pour Ne le dis à personne), Gilles Lelouch, Valérie Bonneton, Benoît Magimel pour ne citer que ceux-là, Guillaume Canet crée une nouvelle famille du cinéma français. Un regard sur le monde tout en simplicité, naïf diront certains, et pourtant si sincère, proche de celui d’un  Claude Sautet avec Les choses de la vies (1970, avec Romy Schneider et Michel Piccoli), et César et Rosalie (1972, avec Romy Schneider et Yves Montand), ou d’un Marc Esposito qui fait vibrer Le cœur des hommes (2003, avec Bernard Campan, Marc Lavoine, Gérard Darmon et Jean-Pierre Darroussin).

Une bande de potes qui nous entraîne avec une grande justesse dans la dynamique de leurs relations. L’amitié sous toutes ses formes flirtant parfois avec des émotions contrariées, complexes.

Un film efficace pour tous ceux qui croient en la vie… avec des amis, des amours, des emmerdes comme le chantait notre grand Charles…Aznavour, bien sûr !

 

© Caroline Airault – Centre International d’Antibes

D'autres articles en catégorie cinéma

En positionnant son film au-delà des questions de religion, Xavier Beauvois nous donne une très belle leçon d’humanité. …

Dans son nouveau film, le réalisateur de Prête-moi ta main aborde le thème de…

Joann Sfar est né à Nice, en 1971. Après des études de philosophie, il s’engage dans la BD. Il signe en 10 ans plus de 150 albums, des romans, des…

L’histoire de Tournée est aussi simple qu’extravagante: Joachim (Mathieu Amalric),  un producteur…

En Allemagne, à Quedlinbourg dans la Saxe, après l'armistice de 1918, Anna, vivant chez ses beaux-parents, fleurit la tombe de Frantz, son fiancé…

Deux histoires en une, c’est le cadeau que nous offre Benoit Graffin dans ce film d’amour, étonnant et drôle, bien que parfois immoral.

Suite à la mort brutale de son fils renversé par un chauffard, Diane Kramer, persuadée que l’enquête de police piétine, décide donc de mener la…

Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et…