FICHE PEDAGOGIQUE : Moi, raciste ? Partie 2

 


a
  • Type de support :Photographies, campagne de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme)
  • Niveau : De B1 à B2
  • Source du document : Photographies tirées du reportage « Specimen » du 9 octobre 2013, campagne de la Licra
  • Public : Adolescent et adulte

  • Activité : Tous les documents utilisés sont des documents authentiques qui réunissent plusieurs clichés racistes à l’égard de la population noire. Les activités suivent une démarche interculturelle qui suscitera l’interaction entre les étudiants et la réflexion face à l’altérité. Ils pourront exprimer leur point de vue et comprendre certains préjugés à travers l’image de l’Étranger.

  • Objectifs : L’objectif de cette fiche est interculturel, communicatif et actionnel. Les étudiants seront alors capables de relever les stéréotypes et préjugés présents dans nos sociétés et de les analyser ainsi que de prendre du recul par rapport à leurs propres préjugés. Ils seront capables d’expliquer leurs préjugés et d’exprimer leur opinion en production orale et écrite.


DÉMARCHE MÉTHODOLOGIQUE

De la même manière que pour la première partie de notre travail, nous développerons la séquence à partir d’images que les étudiants devront analyser. Tous les documents proposés permettront aux étudiants d’adopter une attitude réflexive. De même, il sera question de leur proposer diverses tâches afin d’évaluer leur compétence interculturelle et de prendre connaissance de leur reconstruction de l’image de l’étranger.


Séquence 1:

Mise en route

Durée  : 15 minutes environ


Le professeur distribuera cette image à chaque étudiant, la consigne devra être de mémoriser un maximum d’informations visuelles en une minute puis de retourner l’image.

 

 

Après ce travail de mémorisation, le professeur demandera à un élève de lui décrire l’image en question. Cette activité pourra permettre au professeur de travailler le lexique de la description physique, des vêtements ou encore de la situation dans l’espace (devant l’arrêt de bus, à côté, en premier plan, etc.)
Remarque : En général les étudiants se laissent prendre au piège et affirment qu’il s’agit d’une femme avec un foulard sur la tête en train de mendier avec un gobelet. Avant de montrer aux étudiants qu’au contraire, c’est la dame blonde qui mendie, le professeur pourra demander aux étudiants d’où peut venir la mendiante, de quel pays.
Cette question fera surgir à nouveau les stéréotypes présents dans l’inconscient des étudiants quant à l’apparence physique et son lien avec nos pays d’origine.

 


Séquence 2:

Découverte du document et de nos préjugés
Durée : 20 minutes en fonction de la dynamique de classe


A ce stade, le professeur demandera aux étudiants de regarder la photographie à nouveau afin de vérifier leurs hypothèses. On les laissera donc réagir et essayer de répondre à la question : Selon vous, pourquoi avez-vous cru le contraire ? Cette question permettra à l’ensemble de la classe d’interagir et de laisser libre cours à sa façon de voir le monde et en particulier, à sa façon de voir la population rom.
Le professeur pourra alors lancer le débat ; en médiateur culturel, il pourra poser des questions aux étudiants comme : Cette population est-elle présente dans votre pays ? , Depuis quand ? , Comment est-elle perçue par les habitants de votre pays ?, Qu’en pensez-vous ? , Est-il légal de mendier dans la rue ? , Dans quelles conditions vivent-ils ?, Sont-ils aidés par votre gouvernement ? , Pouvez-vous donner une définition du mot rom ? 
Remarque : Il est possible de demander aux étudiants de faire des recherches sur l’histoire des Roms. Ce travail peut être fait à la maison et exposé devant la classe.

 

 


Séquence 3:

Campagne de la Licra
Durée : 10 minutes



Afin de rester dans le thème des préjugés, nous proposons de partir à la découverte de la campagne de la Licra :
Le professeur pourra alors commencer par montrer cette campagne à la classe. De la même manière que pour les autres documents utilisés, le professeur aura préalablement effacé une partie de l’image pour éveiller la curiosité des apprenants et pour que ces derniers émettent des hypothèses quant à l’origine de cette image.


  • Observez cette image :


    Que voyez-vous sur cette image ? Qui sont les personnages ? Où sont-ils ? Quelle est, selon vous, leur identité d’origine ? Que  porte le bébé du milieu ?
  • Selon vous, quelle est la nature de ce document ? Quel est son objectif ?  Que pensez-vous de cette campagne ?

 

 


Séquence 4:

Le slogan
Durée : 30 minutes environ


Une fois que les apprenants auront compris qu’il s’agit d’une campagne antiraciste, le professeur pourra leur demander d’imaginer le slogan de la campagne (celui-ci ayant été effacé en amont). Les étudiants travailleront de nouveau par groupe pour imaginer un slogan ; et tous les slogans seront mis en commun.

 

Le professeur pourrait également susciter une autre réflexion en posant ce type de questions aux étudiants : Ne voyez-vous pas là une dévalorisation des professions manuelles et donc un autre stéréotype concernant le statut et l’importance que l’on prête au métier des individus ?



Séquence 5:

Interaction
Durée : minimum 10 minutes

 

Ce n’est qu’après ce travail que le professeur dévoilera le document dans son intégralité :

 

 

A partir de cette vidéo, on pourra créer une interaction concernant la discrimination à l’embauche, par exemple, et demander aux apprenants de faire des recherches sur cette association en apportant à la classe un exemple d’action menée par l’organisme. Les étudiants pourront rechercher des associations issues de leur propre pays.

 



Séquence 6:

Production écrite
Durée : 45 minutes ou travail à la maison

 


Le CV anonyme peut-il être un bon moyen pour lutter contre la discrimation ? Proposez d’autres solutions pour améliorer la situation des étrangers ou des personnes issues d’une culture étrangère. Construisez un texte cohérent et argumenté en donnant des exemples qui justifieront vos choix.



© Marjorie Lawniczak – Centre International d'Antibes


 

L'édito du mois

Édito Juin 2016

Pour notre dernier édito, avant la saison estivale durant laquelle nous interrompons la parution de notre magazine Français-et-vous, il nous a semblé nécessaire de faire le point sur ce printemps fort trouble, tant sur le plan météorologique que politique et social… Mais l’été arrive et son cortège d’événements culturels et artistiques pour nous distraire de cette morosité ambiante !


Lire