FICHE PEDAGOGIQUE : Film INTOUCHABLES (deuxième partie)


a
  • Document : Film INTOUCHABLES (deuxième partie)

  • Niveau européen : A partir de A2.2
  • Source du document: FILM/DVD
  • Durée de l'activité : De nombreuses activités indépendantes.
    L'ensemble couvre environ 125'


  • Activité: Ce document authentique au service de la pédagogie active permettra d'aborder quelques aspects de la société française contemporaine: opposer les banlieues et les beaux quartiers, travailler le thème du recrutement, se familiariser avec les sigles de la vie professionnelle, rédiger une quatrième de couverture de livre. Du point de vue grammatical, nous serons amenés à réutiliser les temps et valeurs de l'indicatif et travailler la formation et place des adjectifs.


  • Objectifs: Éveiller la curiosité, l'intérêt et l'implication des élèves face à un document authentique – Déclencher la production orale et écrite – Favoriser le travail en autonomie avec le soutien de l'enseignant - Amener à s'exprimer sur un le thème du handicap rarement traité au cinéma.- Amener à s' exprimer sur le problème cliché des banlieues - Considérer que l'amitié et la solidarité sont l' affaire de tout un chacun, et que ces valeurs existent réellement, pour peu que nous le voulions...




DÉMARCHE MÉTHODOLOGIQUE

L'ensemble des activités s'appuie sur des mots déclencheurs. Dans un premier temps, nous découvrirons le personnage de DRISS, jeune de banlieue, qui cherche du travail sans en chercher, qui survit plus qu'il ne vit et nous nous familiariserons avec son quotidien. Nous découvrirons ensuite le personnage de Philippe, sa vie, son univers et ses contraintes. Le visionnage de différentes séquences du film permettra d'approfondir l'étude des personnages, de comprendre le lien qui est le leur, l'amitié profonde et l'histoire humaine qui les relient. Nous terminerons par des activités de grammaire et de créativité autour du livre de Philippe Pozzo di Borgo, prolongement du film INTOUCHABLES.

 

SEQUENCE 1 :

VOUS AVEZ DES RÉFÉRENCES ?

 

Durée : 25 minutes
Activité de CO/PO


 

Au préalable, le professeur introduit  simplement la phrase de la séquence  au tableau en demandant des précisions sur le sens du mot, le contexte de son utilisation ce qui constituera l'élément déclencheur de l'activité. Ceci éclairci, nous pouvons passer à la séquence vidéo :



  • 1 Travail de compréhension globale:
    Le professeur  diffuse le passage du film (de la minute  6'30 à la minute 11'3)
  • 2 Résumé oral du passage:
    - De quoi s'agit-il ?
    - Où la scène se déroule-t-elle ?
    - Pouvez-vous deviner de quel genre de poste il s'agit.
  • 3 Travail de compréhension détaillée:
    2ème diffusion du passage.
    Les étudiants prennent des notes et relèvent les références et                        
    motivations évoquées par les candidats.
  • 4 Retour au groupe et mise en commun du travail :
    Le professeur  pourra, si nécessaire, apporter des précisions
    sur les sigles inconnus : ASSEDIC, APL, BTS, CAAD...
    Comment jugez-vous ces candidats, les embaucheriez-vous?                        
    Justifiez  votre réponse : 2 arguments attendus.
  • 5 L'entretien de DRISS :
    - Vous semble-t-il motivé ?
    - Quelles sont ses références ?
    - Quel est le malentendu/ quiproquo  entre DRISS et PHILIPPE ?
    - Si vous étiez DRISS accepteriez-vous cette offre d'emploi ?
    - Si vous étiez PHILIPPE, accepteriez-vous ce candidat ?


SEQUENCE 2 :

REMUE-MENINGES LEXICAL 1: JEUNE DE BANLIEUE

Durée : 25 minutes

Activité de PO/CO et compétence culturelle


  • 1 Le professeur écrit le mot déclencheur au tableau :
    - Qu'évoque pour vous ce mot ?
  • 2 Les étudiants disposent de 5 minutes, en binômes, pour compléter leur fiche de vocabulaire
  • 3 Retour au groupe :
    Le professeur procède (ou fait procéder) à la mise en commun des mots et idées trouvés par les binômes.
  • 4 Visionnage d'une séquence du film
    (Passage de la  minute 11'40  à la minute 18)
  • 5 Échanges au sein du groupe classe :
    - Résumé du passage
    - Quels sont les différents personnages de la séquence
    - Que font-ils  ?
    - Où vivent-ils ?
    - Faites des suppositions : 
         Pourquoi la mère pleure-elle ?
         Où était son fils pendant de longs  mois?
         Que décide-t-elle ? Pourquoi?


SEQUENCE 3 :

REMUE-MENINGES LEXICAL 2: LES BEAUX QUARTIERS

Durée : 20 minutes
Activité de CO/PO et  compétence culturelle



  • 1 Le professeur écrit le mot déclencheur au tableau :
    - Qu'évoque pour vous ce mot ?
  • 2 Les étudiants disposent de 5 minutes, en binômes, pour  compléter leur fiche de vocabulaire


  • 3 Retour au groupe :
    Le professeur procède (ou fait procéder) à la mise en commun des mots et idées trouvés par les étudiants.
  • 4 Visionnage d'une séquence du film
    (Passage de la  minute 18'09  à la minute 20’)
  • 5 Échanges au sein du groupe classe :
    Impressions et commentaires de la séquence.
  • 6 Synthèse des deux séquences (production orale)
    - Qu'apprend-on des deux personnages principaux du film ?

SEQUENCE 4 :

LA COURSE POURSUITE:


Durée : 25 minutes
Activité de CO/PO (début du film jusqu'à la minute 4)                 

 

SANS LE SON

Les étudiants connaissent désormais les deux personnages principaux du film, nous pouvons les faire s'interroger sur la course poursuite en tout début du film qui aurait pu les dérouter (séquence1) :


  • 1 Les étudiants formulent des hypothèses:
    - Pourquoi fuient-ils ?
    - Pourquoi la police les pourchasse-t-elle ?
    - Pourquoi Philippe est-il maintenant barbu ?
    - Il est très malade, que va-t-il se passer ?

Le travail peut se faire par petits groupe de 2/3 étudiants, ce qui encouragera l'imagination et stimulera la créativité.

 

  • 2 Retour au groupe et partage des hypothèses:
    Les étudiants construisent le scénario du film et présentent leur histoire.

SEQUENCE 5 :

DEVENEZ ECRIVAIN: ''Le livre du film ''


Durée : 30 minutes



Activité de PE
Support: la couverture, page 1 du livre de Philippe Pozzo di Borgo.

 

Philippe Pozzo di Borgo a écrit un livre pour raconter son histoire avec Driss : il vous demande de rédiger la page 4 de la couverture de son livre; vous disposez de peu de lignes (une vingtaine), d’assez peu de mots (entre 60 et 80)


1  Ecrivez l'histoire de cette couverture.
2  Pour vous aider, complétez le tableau suivant (vous devez donner envie à votre lecteur de lire ce roman).

 

PERSONNAGES PRINCIPAUX :
les héros

 

PERSONNAGES SECONDAIRES :
rôle important dans l'histoire

 

LIEUX DE L'HISTOIRE :

 

SITUATION DE DEPART :

 

ÉVÉNEMENTS QUE VOUS NE POUVEZ PAS DÉVOILER MAIS QUI DONNENT ENVIE DE LIRE LE LIVRE

 

 

SEQUENCE 6 :

LES 10 VERBES, LES 11 ADJECTIFS:


Durée : 15 minutes
Activité de CE/PE

 

 

1 Les 10 verbes

Voici une des pages du livre, complétez le texte en choisissant les verbes suivants et les temps suivants :


VERBES

soigner-  être (6) – délivrer – craquer - faire

TEMPS

présent – imparfait –passé composé – conditionnel présent

 

TEXTE


Il….....insupportable, vaniteux, orgueilleux, brutal, inconstant, humain. Sans lui, je ….....mort de décomposition. Adel m'...............sans discontinuité, comme si j'..........un nourrisson. Attentif au moindre signe, présent pendant toutes mes absences, il m'............. quand '….......prisonnier, protégé  quand j'.........faible, il m'............ rire quand je ….........Il …........mon diable gardien.

 

 

CORRECTION:
Etait - serais- a soigné -étais -a délivré – étais – étais - a fait – craquais  - est.

 

 

A la suite de cette première activité de grammaire, le professeur
pourra prolonger le travail sous forme d'étude de texte :
- Que pensez-vous de ce passage ?
- Quels sont les mots contraires (oxymores) qui vous frappent?

 

 

2  Les 11 adjectifs

Complétez le tableau suivant en retrouvant les adjectifs du texte, donnez leur féminin et leur contraire

 

 

ADJECTIFS 

FEMININS    ANTONYMES
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

 

   


La séquence vidéo pourra se prolonger le lendemain  ou les jours suivants si les étudiants le souhaitent par d'autres passages du film. Cela donnera, bien sûr, l'occasion d'introduire différents débats sur les sujets autour de :

- l'insertion sociale,

- le problème des banlieues

- le rôle  et l'importance de l'argent dans nos sociétés

- la place de l'amitié, de la solidarité dans notre vie quotidienne.

 



    Dialogue 1 :


  • « Je viens chercher ……………par rapport aux… - ……….. ! - …Assedic.
  • Comment vous vivez l'idée d………? Ça ne vous gêne pas de … sur le dos des autres ?
  • Ça va, merci, et vous ?
  • Vous pensez que vous serez quand même capable………….?
  • Vous en avez de…………….! - J'en ai tellement que je suis prêt à vous …………..pendant un mois ! Je parie que vous ne tiendrez pas…………….!
  • C'est un truc de …….ça ! - Non, mais, vous avez fini de jouer, là ?
  • Et, mais en fait, vous …………….là ? Et…….., elle est où là ?
  • Non, ça c'est des bas de contentions et si je ne les mets pas, je risque de……………… !
  • Moi je ne vais pas vous mettre des bas, hein ! Même pour vous ! Vaut mieux vous évanouir !....................., à un moment donné, faut… On dit : non, on ne les met pas, faut, heu là ! Voilà, c'est bon comme ça !
  • Attends !
  • Hé, hé, héhéhé !
  • Bon appétit.
  • Et, s'il vous plait, oh ! Hé ! Hé, héhé ! »

  • Dialogue 2 :


  • « C'est qui…………? Autour de toi, tout le monde s'inquiète !
  • Tu ne dois pas laisser rentrer n'importe qui chez toi ! Surtout dans ton état !
  • Dites-moi, vous n'avez pas…………………….?
  • Vous voulez …………c'est ça ? Et on va où ?
  • ……………….. un peu. - Ça y est, les voilà ! Cent €uros que je les mets dans le vent !
  • Tenu ! »



    Dialogue 1 :


  • « Je viens chercher mon papier, par rapport aux…
  • Entrez !
  • Assedic.
  • Comment vous vivez l'idée d'être un assisté ? Ça ne vous gêne pas de vivre sur le dos des autres ?
  • Ça va, merci, et vous ?
  • Vous pensez que vous serez quand même capable de travailler ?
  • Vous en avez de l'humour !
  • J'en ai tellement que je suis prêt à vous prendre à l'essai pendant un mois ! Je parie que vous ne tiendrez pas deux semaines !
  • C'est un truc de ouf ça !
  • Non, mais, vous avez fini de jouer, là ?
  • Et, mais en fait, vous sentez rien du tout là ? Et la jupe, elle est où là ?
  • Non, ça c'est des bas de contentions et si je ne les mets pas, je risque de m'évanouir !
  • Moi je ne vais pas vous mettre des bas, hein ! Même pour vous ! Vaut mieux vous évanouir ! Franchement, à un moment donné, faut… On dit : non, on ne les met pas, faut, heu là ! Voilà, c'est bon comme ça !
  • Attends !
  • Hé, hé, héhéhé !
  • Bon appétit.
  • Et, s'il vous plait, oh ! Hé ! Hé, héhé ! »

  • Dialogue 2 :


  • « C'est qui ce type ? Autour de toi, tout le monde s'inquiète ! Tu ne dois pas laisser rentrer n'importe qui chez toi ! Surtout dans ton état !
  • Dites-moi, vous n'avez pas envie de prendre le large ?
  • Vous voulez vous barrer, c'est ça ? Et on va où ?
  • Respirer un peu.
  • Ça y est, les voilà ! Cent €uros que je les mets dans le vent !
  • Tenu ! »

Liste des mots à placer dans les dialogues


VERBES NOMS DIVERS
1 RESPIRER A LA JUPE F FRANCHEMENT
2 TRAVAILLER B HUMOUR G OUF
3 M'EVANOUIR C CE TYPE  
4 VIVRE D DEUX SEMAINES  
5 PRENDRE A L'ESSAI E MON PAPIER  
6 ENVIE DE PRENDRE LE LARGE    
7 ENTREZ    
8 ETRE UN ASSISTÉ    
9 SENTEZ RIEN DU TOUT    
10 VOUS BARRER    

 


d. un objet important


Une lettre Un vieux vélo
Une boîte Un sac

Les élèves doivent choisir un élément qui va avoir une influence plus ou moins grande sur le déroulement de l'histoire.


e. un événement


Une rencontreUne disparition
Un départUn retour

Il s'agit, ici, d'un fait qui va jouer un rôle plus ou moins important dans l'histoire qui va être élaborée.


f. l'époque


1420 1921
20122058

Toute histoire doit être située dans le temps. Ici, quatre époques sont proposées aux étudiants. A eux de se déterminer.


g. un animal


Un oiseau Un singe
Une souris Un chien

Les élèves choisissent un animal qui va intervenir à un moment de l'histoire. Son apparition peut être extrêmement brève ou régulière. Son rôle plus ou moins important.


h. le (ou les) mot(s) le(s) plus approprié(s) pour caractériser cette histoire


amitié amour
solidarité vengeance

Il s'agit de donner une tonalité générale à l'histoire à travers l'un de ces quatre mots.


Choisissez l'imparfait ou le passé composé pour conjuguer les verbes en gras.


(...) Et tu as été admise* bien sûr. Tu quitter Boston pour emménager à Paris, un petit appartement dans la rue du Faubourg Saint-Denis.

Je te montrer notre quartier, les bars, mon école. Je te présenter à mes amis, à mes parents.

Je écouter les textes que tu répéter, tes chants, tes espoirs, tes désirs, ta musique. Tu écouter la mienne, en italien, en allemand, des bribes de russe.

Je te donner un walkman, tu me offrir un oreiller et un jour tu me embrasser.

Le temps passait, le temps filer et tout paraître si facile, si simple, libre, si nouveau et si unique…

On aller au cinéma, on aller danser, faire des courses, on rire, tu pleurer, on nager, on fumer, on se raser.
De temps à autre tu crier, sans aucune raison ou avec raison parfois. Oui avec raison parfois.

Je t'accompagner au conservatoire, je réviser mes examens, j'écouter tes exercices de chant, tes espoirs, tes désirs, ta musique. Tu écouter la mienne.

Nous être proches, si proches, toujours plus proches. Nous aller au cinéma, nous aller nager, nous rire ensemble.
Tu crier avec une raison parfois, parfois sans.

Le temps passait, le temps filer Je t'accompagner au conservatoire, je réviser mes examens,
tu m'écouter parler, italien, russe, français.

Je réviser mes examens.
Tu crier, parfois avec raison.

Le temps passer sans raison.
Tu crier.
Je réviser mes examens… je réviser mes examens… je réviser mes examens.

Tu crier… tu crier… tu crier.

Le temps passer.

Tu crier …tu crier… tu crier.

Je aller au cinéma…

….

* Les mots soulignés sont à expliquer

Un homme sous un porche s'abritait
Il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie

Je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas

Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie

Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara

Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Epanouie ravie ruisselante
Sous la pluie

Alain SOUCHON – Parachute doré - 2008


Adieu mégaphones, adieu calicots
Adieu représentants syndicaux
A moi le soleil et le calypso
La nana, la noix de coco
A moi les alizés, les vents tropicaux
Et moi, bien frisé, sur le bateau
Adieu les traders, adieu joggings
Les briefings à l'heure Breitling
Ouvriers, riez, adieu les blouses grises
En Chine, l'usine, on délocalise
Les cours ont dégringolé
Les banques ont pu rigoler
La boîte a coulé, mais pouce
On va se la couler douce
La pilule, on va… se la dorer
J'ai le parachute... chut ! doré
Adieu mégaphones, adieu calicots
Adieu représentants syndicaux
A moi le soleil et le calypso
La nana, la noix de coco
Adieu, Château Petrus
En costard Lanvin
Adieu les jolies putes russes
Dans les Mystère 20
Balancez les fraiseuses, les machines-outils
Riez, ouvriers, joli gâchis !
J'ai creusé, creusé, j'ai creusé la dette
Au lieu de me creuser la tête
Un jour, les cours ont chuté
Et moi… parachuté
La boîte a coulé, mais pouce
On va se la couler douce
La pilule, on va… se la dorer
J'ai le parachute... chut ! doré
Adieu mégaphones, adieu calicots
Adieu représentants syndicaux
A moi le soleil et le calypso
La nana, la noix de coco
Adieu téléphone, adieu le bureau
Secrétaire aux hauts talons hauts
A moi les alizés, les vents tropicaux
Et moi, bien frisé, sur le bateau
La boîte a coulé, mais pouce
On va se la couler douce
La pilule, on va… se la dorer
J'ai le parachute... chut !



Auteur:© Claire REPELLIN-VILLARD Centre International d'Antibes


 

L'édito du mois

Édito Juin 2016

Pour notre dernier édito, avant la saison estivale durant laquelle nous interrompons la parution de notre magazine Français-et-vous, il nous a semblé nécessaire de faire le point sur ce printemps fort trouble, tant sur le plan météorologique que politique et social… Mais l’été arrive et son cortège d’événements culturels et artistiques pour nous distraire de cette morosité ambiante !


Lire