FICHE PEDAGOGIQUE : Exploitation d'une chanson d'Alain Souchon


a
  • Document :Chanson Parachute doré d'Alain Souchon.

  • Niveau européen : A partir de B1 avec possibilité de travailler le français de l'entreprise.
  • Source du document: Alain Souchon – Album Ecoutez d'où ma peine vient décembre 2008 – EMI France.
  • Durée de l’activité : Peut se faire en plusieurs séquences (voir description).
  • Activité: Exploitation d'une chanson actuelle traitant des événements liés à la crise financière selon la démarche préconisée par la pédagogie active.


  • Objectifs: Proposer une chanson qui s'intéresse à la crise économique et financière de 2008 – Travail du vocabulaire associé à cette thématique

DEMARCHE METHODOLOGIQUE

Cette fiche pédagogique, comme les précédentes, explore une démarche qui sollicite la curiosité des apprenants.
L’enseignant s’abstiendra de commencer le travail en distribuant les paroles de la chanson comme il s’abstiendra d’annoncer à sa classe que le travail qui va être entrepris débouchera sur l’écoute d’une chanson.  
Nous suivons ainsi la démarche de la pédagogie active, bien familière à tous ceux qui s’intéressent aux fiches pédagogiques que nous présentons régulièrement.


Séquence 1 :

La classe est divisée en binômes appartenant soit au groupe A soit au groupe B.
Durée 20/ 30 minutes


Le professeur distribue une liste de mots aux binômes du groupe A et une liste de mots aux binômes du groupe B
Avec, comme consigne, les trois questions suivantes :

Quel sens donneriez-vous à ces mots ?
Pouvez-vous déterminer le point commun entre tous ces mots ?
A quoi vous font-ils penser ?

 

Listes de mots du groupe A
En fait ces mots appartiennent au monde du travail, au monde de l’entreprise. Avec d’un côté les ouvriers, (les blouses grises, machines-outils, usine), de l’autre le monde des cadres (bureau, téléphone) et le monde de la finance (banque, trader, cours).
Il est aussi question de conflits sociaux et de grèves ou de manifestations (mégaphone, calicot, couler, syndicats).

*Ceux qui portent un astérisque sont deux mots qui peuvent appartenir à des champs lexicaux différents mais qu’il convient de ramener au monde de l’entreprise. Ainsi, « cours » = le cours des actions en bourse tandis que « couler » s’emploie lorsqu’une entreprise fait faillite.

 

Note : Calicot se réfère aux banderoles que les manifestants déploient lors de manifestations et de grèves

 

Listes de mots du groupe B
Ici, tous ces mots font penser aux voyages dans des pays ensoleillés et exotiques (Alizés = vents doux qui soufflent sur l’Atlantique et le Pacifique alors que Calypso se réfère à des rythmes chaloupés) , des contrées lointaines où on part en vacances pour « se la couler douce » (se reposer) et « se dorer la pilule » (bronzer) au soleil, sur la plage.
Les nanas (les filles), les bateaux et les cocotiers complètent le mythe des îles lointaines où tout un chacun aimerait se perdre pour quelque temps.  

 


Séquence 2 :

« Si ces mots appartenaient à une chanson, comment l’imagineriez-vous ? ».

Durée 10 minutes


Chaque binôme appartenant au groupe A ou B va s’interroger.
Il va s’agir :

  • De proposer le thème central de cette chanson
  • D’identifier le ton de la chanson (intimiste, amoureux, amusant, joyeux, contestataire, révolté…)
  • De proposer un rythme et une orchestration
  • Voire d’imaginer un clip


Séquence 3 :

Séquence de mise en commun et de partage.
Durée 15/20 minutes

 

C’est le moment de s’intéresser au travail de chacun des groupes A et B et de partager leurs informations respectives : les membres du groupe A vont transmettre aux membres du groupe B- et vice-versa - leur liste de vocabulaire (Liste A et Liste B) et vont l’expliquer.
Il ne reste plus qu’à partager également les scénarios des différents binômes de chacun des groupes, c’est-à-dire comment les uns et les autres ont appréhendé la chanson qui leur revenait.


Séquence 4 :

La découverte de la chanson
Durée 10/ 15 minutes

Le moment est maintenant venu pour l’enseignant de faire écouter la chanson car la liste du groupe A et celle du groupe B appartiennent bien à une seule et même chanson

Cliquez ici pour découvrir les paroles
Cliquez ici pour écouter la chanson

LISTE A

• Ouvriers =
• Banques =
• Syndicats =
• Machines-outils =
• Cours* =
• Bureau =
• Mégaphone =
• Usine =
• Téléphone =
• Calicot =
• Traders =
• Couler* =
• Blouses grises =


LISTE B

• Bateau
• Soleil
• Vents tropicaux
• Calypso
• Se dorer
• Nanas
• Se la couler douce
• Alizés
• Noix de coco


Carte 3

Surgi de nulle part, un étrange objet de plus d'un mètre de diamètre (…) s'est mis à virevolter dans les airs. Il est venu frôler les murs du musée Picasso


Carte 4

Cette machine est leur outil de travail, leur gagne-pain (…) Ils ont décidé de révolutionner le genre


Carte 5

Désormais, de nombreuses sociétés réclament les deux frangins. Récemment, ils ont notamment réalisé des films pour la BBC, Siemens ou encore Hermès


Carte 6

Et les deux frangins d'origine dijonnaise ne se sont pas trompés. En s'installant à Antibes, au plus près du marché du luxe, leur incroyable talent a rapidement intrigué et intéressé.


Carte 7

A quelques centaines de mètres, postés aux pieds des remparts, Grégoire et Alexandre, deux frères âgés respectivement de 23 et 30 ans


Carte 8

On a senti qu'il y avait un marché à prendre, résume Grégoire (…) Pour mettre en valeur leurs biens, ils n'avaient aucun outil de qualité à leur disposition.


Carte 9

Ça commence à très bien tourner, confirme Grégoire. On n'en est pas encore au stade où l'on peut embaucher massivement mais on ne s'interdit pas de rêver.


Carte 10

Dans un avenir proche, nous pensons pouvoir louer nos services au septième art.


Choisissez l’imparfait ou le passé composé pour conjuguer les verbes en gras.


(...) Et tu as été admise* bien sûr. Tu quitter Boston pour emménager à Paris, un petit appartement dans la rue du Faubourg Saint-Denis.

Je te montrer notre quartier, les bars, mon école. Je te présenter à mes amis, à mes parents.

Je écouter les textes que tu répéter, tes chants, tes espoirs, tes désirs, ta musique. Tu écouter la mienne, en italien, en allemand, des bribes de russe.

Je te donner un walkman, tu me offrir un oreiller et un jour tu me embrasser.

Le temps passait, le temps filer et tout paraître si facile, si simple, libre, si nouveau et si unique…

On aller au cinéma, on aller danser, faire des courses, on rire, tu pleurer, on nager, on fumer, on se raser.
De temps à autre tu crier, sans aucune raison ou avec raison parfois. Oui avec raison parfois.

Je t’accompagner au conservatoire, je réviser mes examens, j’écouter tes exercices de chant, tes espoirs, tes désirs, ta musique. Tu écouter la mienne.

Nous être proches, si proches, toujours plus proches. Nous aller au cinéma, nous aller nager, nous rire ensemble.
Tu crier avec une raison parfois, parfois sans.

Le temps passait, le temps filer Je t’accompagner au conservatoire, je réviser mes examens,
tu m’écouter parler, italien, russe, français.

Je réviser mes examens.
Tu crier, parfois avec raison.

Le temps passer sans raison.
Tu crier.
Je réviser mes examens… je réviser mes examens… je réviser mes examens.

Tu crier… tu crier… tu crier.

Le temps passer.

Tu crier …tu crier… tu crier.

Je aller au cinéma…

….

* Les mots soulignés sont à expliquer

Un homme sous un porche s’abritait
Il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie

Je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas

Ruisselante ravie épanouie
Et tu t’es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m’en veux pas si je te tutoie

Même si je ne les ai vus qu’une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s’aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara

Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Epanouie ravie ruisselante
Sous la pluie

Alain SOUCHON – Parachute doré - 2008


Adieu mégaphones, adieu calicots
Adieu représentants syndicaux
A moi le soleil et le calypso
La nana, la noix de coco
A moi les alizés, les vents tropicaux
Et moi, bien frisé, sur le bateau
Adieu les traders, adieu joggings
Les briefings à l'heure Breitling
Ouvriers, riez, adieu les blouses grises
En Chine, l'usine, on délocalise
Les cours ont dégringolé
Les banques ont pu rigoler
La boîte a coulé, mais pouce
On va se la couler douce
La pilule, on va… se la dorer
J'ai le parachute... chut ! doré
Adieu mégaphones, adieu calicots
Adieu représentants syndicaux
A moi le soleil et le calypso
La nana, la noix de coco
Adieu, Château Petrus
En costard Lanvin
Adieu les jolies putes russes
Dans les Mystère 20
Balancez les fraiseuses, les machines-outils
Riez, ouvriers, joli gâchis !
J'ai creusé, creusé, j'ai creusé la dette
Au lieu de me creuser la tête
Un jour, les cours ont chuté
Et moi… parachuté
La boîte a coulé, mais pouce
On va se la couler douce
La pilule, on va… se la dorer
J'ai le parachute... chut ! doré
Adieu mégaphones, adieu calicots
Adieu représentants syndicaux
A moi le soleil et le calypso
La nana, la noix de coco
Adieu téléphone, adieu le bureau
Secrétaire aux hauts talons hauts
A moi les alizés, les vents tropicaux
Et moi, bien frisé, sur le bateau
La boîte a coulé, mais pouce
On va se la couler douce
La pilule, on va… se la dorer
J'ai le parachute... chut !



Auteur:© Alexandre Garcia – Centre International d'Antibes


 

L'édito du mois

Édito Juin 2016

Pour notre dernier édito, avant la saison estivale durant laquelle nous interrompons la parution de notre magazine Français-et-vous, il nous a semblé nécessaire de faire le point sur ce printemps fort trouble, tant sur le plan météorologique que politique et social… Mais l’été arrive et son cortège d’événements culturels et artistiques pour nous distraire de cette morosité ambiante !


Lire