Jeux vidéo, est-ce bien sérieux ?

Description
Type de document et source

Photos, texte et vidéo

 

Niveau européen A partir du B1.
 Public Elèves de collège, de lycée à jeunes étudiants adultes.
Durée de l'activité

1H30 environ en plusieurs séquences et séances.

Matériel

Vidéoprojecteur ou Télévision. Connexion Internet, dictionnaire.

Activité
Axée sur la compréhension écrite, la compréhension orale et la production orale.
Objectifs au niveau culture et civilisation contemporaines et interculturels

Au niveau culture et civilisation contemporaines : Pouvoir décrire et expliquer des activités, des loisirs.

Objectifs linguistiques  (savoir-faire, compétences grammaticales et lexicales)

1/ Au niveau linguistique : Apprendre à utiliser des structures phrastiques simples et complexes en contexte et à réinvestir les savoirs acquis pour parvenir à expliquer, décrire et justifier.

2/ Au niveau des savoir-faire : Pouvoir comprendre une langue orale standard en direct ou à la radio sur des sujets familiers et non familiers, utilisée  normalement dans la vie personnelle et professionnelle. Pouvoir s’exprimer sur des sujets spécifiques relatifs au monde des nouvelles technologies et des jeux vidéo.

 

 

Démarche pédagogique
En proposant aux élèves différentes activités et supports en lien avec les jeux vidéo, les élèves seront guidés pour s’interroger sur les jeux vidéo, leur place dans les loisirs actuels, dans la professionnalisation de cette activité, les étapes de la création d’un jeu et la place des femmes dans cet environnement. En travaillant de façon transversale sur des documents variés et en prenant appui sur une approche active, les étudiants parviendront à développer les compétences nécessaires aux niveaux B1 et B2.
Séquence

Activité d’interaction orale.

Durée: 15 minutes

Compétence travaillée :  PO

Activité d’interaction orale en partie introductive à ce sujet.

Découverte de photos avec demandes auprès du groupe pour décrire, expliquer les photos présentées et parler de leurs loisirs. La progression de la présentation des photos les mènera à se poser la question de savoir si jouer à des jeux vidéo peut mener à un « vrai » métier.

 

en vrac.jpg

escalade.jpg

basket.jpg

peinture.jpg

fleurs.jpg

Fête.jpg

manette.jpg

joueurs concentrés.jpg

salle et public.jpg

Séquence

Activité de compréhension écrite

Durée: 30 minutes

Cette séquence se décompose en deux parties.

Dans un premier temps, les élèves vont devoir replacer des mots dans un texte décrivant les étapes chronologiques menant à la création d’un jeu vidéo. Ensuite, il sera demandé aux élèves de retrouver les titres possibles de paragraphes de ce même texte.

Première étape : replacer ces mots dans le texte proposé :

avis, concluante, convaincant, éditeurs, graphismes, logiquement, moyens, personnages, posé, promotion, recommandé, s’assurer, se contenter, se précipiter, tablettes, viser

 

Comment créer un jeu vidéo c’est une question que beaucoup d’entre nous se sont ………………………. Ces dernières années avec le développement des mobiles et ……………………… la création d’un jeu est devenue bien plus accessible que dans les années 1980 ou 1990. Aujourd’hui il est possible de se lancer si l’on a une bonne idée, que l’on est un peu codeur et que l’on connaît les choses à faire.

Il ne faut pas ………………………. Avant toute chose il faut bien prendre le temps de réfléchir au jeu que l’on souhaite créer. Il ne faut pas ………………………d’une vague idée générale mais prendre le soin de penser à chaque aspect du jeu: son Gameplay, la progression dans le jeu au travers de niveaux, son ambiance, les compétences des ………………………, la musique, etc. Rien ne doit être laissé au hasard. Par la suite avoir une idée claire et précise vous sera aussi utile pour recruter des personnes pour votre projet. Plus vous saurez exactement ce que vous souhaitez plus vous serez ……………………… et plus de personnes auront envie de travailler avec vous et de vous rejoindre.

Il faut ajuster son projet selon ses moyens et compétences. Le Gameplay est très important, bien plus que les ……………………….

En effet vous aurez sans doute à recruter des personnes pour votre projet. Faire un jeu vidéo est complexe, il faut savoir s’entourer de personnes compétentes et sérieuses. Lorsque l’on débute, on a souvent des ……………………… limités et encore peu d’expérience. Il ne faut donc pas être trop impatient en se lançant d’entre de jeu dans des projets pharaoniques mais commencer petit, puis ensuite si l’expérience a été ……………………… évoluer progressivement vers des projets de jeu vidéo plus complexes.

Dans un premier temps il vaut mieux ne pas tout de suite ……………………… de faire un jeu pour console, pour le moment cela reste encore assez compliqué et demande d’avoir des licences.

Il est ……………………… de commencer par créer un jeu vidéo pour ordinateur ou smartphone. La majorité des ordinateurs sont des PC, ce choix présente donc le meilleur potentiel. Mais ensuite, faire un jeu pour Mac ou Linux peut aussi être intéressant. Notez que pour faire un jeu Mac, il vous faudra ……………………… possédez un Mac, alors qu’un jeu Android peut être développé à partir de n’importe quel système.

Pour développer son jeu des outils existent. Des ……………………… de jeu existent et permettent de se faciliter la tache.

Il est important dès le début du projet de tester son idée, son concept et tout au long du processus de faire valider la maniabilité, la jouabilité, etc. avec des proches ou connaissances pour ……………………… que le plaisir de jouer est bien là. Il faudra avoir l’esprit ouvert et en fonction de ces ……………………… faire des ajustements, corriger tous les bugs, etc.

Enfin il ne faut pas oublier le lancement et la ……………………… du jeu.

 

 

Solution de la première activité :

 

Comment créer un jeu vidéo c’est une question que beaucoup d’entre nous se sont posée. Ces dernières années avec le développement des mobiles et tablettes, la création d’un jeu est devenue bien plus accessible que dans les années 1980 ou 1990. Aujourd’hui, il est possible de se lancer si l’on a une bonne idée, que l’on est un peu codeur et que l’on connaît les choses à faire.

Il ne faut pas se précipiter. Avant toute chose, il faut bien prendre le temps de réfléchir au jeu que l’on souhaite créer. Il ne faut pas se contenter d’une vague idée générale mais prendre le soin de penser à chaque aspect du jeu: son Gameplay, la progression dans le jeu au travers de niveaux, son ambiance, les compétences des personnages, la musique, etc. Rien ne doit être laissé au hasard. Par la suite avoir une idée claire et précise vous sera aussi utile pour recruter des personnes pour votre projet. Plus vous saurez exactement ce que vous souhaitez plus vous serez convaincant et plus de personnes auront envie de travailler avec vous et de vous rejoindre.

Il faut ajuster son projet selon ses moyens et compétences. Le Gameplay est très important, bien plus que les graphismes.

En effet vous aurez sans doute à recruter des personnes pour votre projet. Faire un jeu vidéo est complexe, il faut savoir s’entourer de personnes compétentes et sérieuses. Lorsque l’on débute, on a souvent des moyens limités et encore peu d’expérience. Il ne faut donc pas être trop impatient en se lançant d’entre de jeu dans des projets pharaoniques mais commencer petit, puis ensuite si l’expérience a été concluante évoluer progressivement vers des projets de jeu vidéo plus complexes.

Dans un premier temps il vaut mieux ne pas tout de suite viser de faire un jeu pour console, pour le moment cela reste encore assez compliqué et demande d’avoir des licences.

Il est recommandé de commencer par créer un jeu vidéo pour ordinateur ou smartphone. La majorité des ordinateurs sont des PC, ce choix présente donc le meilleur potentiel. Mais ensuite, faire un jeu pour Mac ou Linux peut aussi être intéressant. Notez que pour faire un jeu Mac, il vous faudra logiquement possédez un Mac, alors qu’un jeu Android peut être développé à partir de n’importe quel système.

Pour développer son jeu des outils existent. Des éditeurs de jeu existent et permettent de se faciliter la tache.

Il est important dès le début du projet de tester son idée, son concept et tout au long du processus de faire valider la maniabilité, la jouabilité, etc. avec des proches ou connaissances pour s’assurer que le plaisir de jouer est bien là. Il faudra avoir l’esprit ouvert et en fonction de ces avis faire des ajustements, corriger tous les bugs, etc.

Enfin il ne faut pas oublier le lancement et la promotion du jeu.

 

Seconde étape : placer des titres à l’intérieur du texte pour introduire les paragraphes :

  1. La mise en vente
  2. Bien réfléchir au concept de son jeu et au gameplay
  3. Faire tester son jeu vidéo
  4. Bien choisir sa plate-forme pour lancer son jeu
  5. Faire un jeu vidéo, la marche à suivre

__________________________________________

 

Solution :

Faire un jeu vidéo, la marche à suivre

Comment créer un jeu vidéo c’est une question que beaucoup d’entre nous se sont posée. Ces dernières années avec le développement des mobiles et tablettes la création d’un jeu est devenue bien plus accessible que dans les années 1980 ou 1990. Aujourd’hui il est possible de se lancer si l’on a une bonne idée, que l’on est un peu codeur et que l’on connaît les choses à faire.

Bien réfléchir au concept de son jeu et au gameplay

Il ne faut pas se précipiter. Avant toute chose, il faut bien prendre le temps de réfléchir au jeu que l’on souhaite créer. Il ne faut pas se contenter d’une vague idée générale mais prendre le soin de penser à chaque aspect du jeu: son Gameplay, la progression dans le jeu au travers de niveaux, son ambiance, les compétences des personnages, la musique, etc. Rien ne doit être laissé au hasard. Par la suite avoir une idée claire et précise vous sera aussi utile pour recruter des personnes pour votre projet. Plus vous saurez exactement ce que vous souhaitez plus vous serez convaincant et plus de personnes auront envie de travailler avec vous et de vous rejoindre.

Il faut ajuster son projet selon ses moyens et compétences. Le Gameplay est très important, bien plus que les graphismes.

En effet, vous aurez sans doute à recruter des personnes pour votre projet. Faire un jeu vidéo est complexe, il faut savoir s’entourer de personnes compétentes et sérieuses. Lorsque l’on débute, on a souvent des moyens limités et encore peu d’expérience. Il ne faut donc pas être trop impatient en se lançant d’entre de jeu dans des projets pharaoniques mais commencer petit, puis ensuite si l’expérience a été concluante, évoluer progressivement vers des projets de jeu vidéo plus complexes.

Bien choisir sa plate-forme pour lancer son jeu

Dans un premier temps il vaut mieux ne pas tout de suite viser de faire un jeu pour console ; pour le moment, cela reste encore assez compliqué et demande d’avoir des licences.

Il est recommandé de commencer par créer un jeu vidéo pour ordinateur ou smartphone. La majorité des ordinateurs sont des PC, ce choix présente donc le meilleur potentiel. Mais ensuite, faire un jeu pour Mac ou Linux peut aussi être intéressant. Notez que pour faire un jeu Mac, il vous faudra logiquement possédez un Mac, alors qu’un jeu Android peut être développé à partir de n’importe quel système.

Pour développer son jeu, des outils existent. Des éditeurs de jeux existent et permettent de se faciliter la tache.

Faire tester son jeu vidéo

Il est important, dès le début du projet, de tester son idée, son concept et tout au long du processus de faire valider la maniabilité, la jouabilité, etc. avec des proches ou connaissances pour s’assurer que le plaisir de jouer est bien là. Il faudra avoir l’esprit ouvert et, en fonction de ces avis, faire des ajustements, corriger tous les bugs, etc.

La mise en vente

Enfin il ne faut pas oublier le lancement et la promotion du jeu.

 

Séquence

Activité de compréhension orale

Durée: de 20 à 30 minutes

Activité de compréhension orale : https://www.youtube.com/watch?v=w5d0f2yKvUQ

La vidéo doit être présentée dans son intégralité pour réaliser le questionnaire de compréhension orale. Les photos proposées peuvent être utilisées pour introduire le document et présenter la vidéo.

Questionnaire de compréhension orale :

 

 

  1. Pour quelle raison l'intervenante a-t-elle commencé à jouer aux jeux vidéo ?

____________________________________________________

  1. À quel âge a-t-elle commencé ?

____________________________________________________

  1. Pourquoi aimait-elle, petite, les personnages féminins ? (quatre adjectifs attendus)

____________________________________________________

  1. À 12 ans, où a-t-elle accompagné ses deux frères ?

____________________________________________________

  1. Quelle était sa particularité dans ce milieu des jeux vidéo ?

____________________________________________________

  1. Qu’a-t-elle voulu prouver ?

____________________________________________________

  1. Quel est le pseudonyme de l’intervenante ?

____________________________________________________

  1. Combien a-t-elle gagné à l’âge de 12 ans ?

____________________________________________________

  1. Quels sont les deux profils de joueurs décrits dans les jeux de combat ?

____________________________________________________

____________________________________________________

  1. Quelle est aujourd’hui sa profession ?

____________________________________________________

  1. Quelle est la particularité physique du joueur dont elle parle ?

____________________________________________________

 

 

 

Proposition de corrigé :

 

  1. Pour quelle raison l'intervenante a-t-elle commencé à jouer aux jeux vidéo?

À cause de ses deux frères.

  1. À quel âge a-t-elle commencé ?

À 7 ans.

  1. Pourquoi aimait-elle, petite, les personnages féminins ? (quatre adjectifs attendus)

Parce que ces femmes étaient fortes, déterminées, belles graphiquement, gracieuses.

  1. À 12 ans, où a-t-elle accompagné ses deux frères ?

À un tournoi de jeux de combat.

  1. Quelle était sa particularité dans ce milieu des jeux vidéo ?

Elle était la seule fille.         

  1. Qu’a-t-elle voulu prouver ?

Que les filles sont aussi fortes que les hommes.

  1. Quel est le pseudonyme de l’intervenante ?

Kayane.

  1. Combien a-t-elle gagné à l’âge de 12 ans ?

1500 €

  1. Quels sont les deux profils de joueurs décrits dans les jeux de combat ?

Ceux qui attendent toujours et apprennent de leurs erreurs / Ceux qui attaquent systématiquement et brutalement.

  1. Quelle est aujourd’hui sa profession ?

Elle est devenue joueuse professionnelle.

  1. Quelle est la particularité physique du joueur dont elle parle ?
Il est handicapé. Il ne peut utiliser ni ses mains, ni ses jambes.

 

 

Séquence

Activité de production orale.

Durée: de 20 à 30 minutes

Activité de production orale avec questions afin de déclencher le débat :

Plusieurs pistes peuvent être exploitées en fonction des profils et des réactions des élèves :

 

Pensez-vous que les filles puissent jouer aux jeux vidéo comme les garçons ? Pourquoi ?

Quels sont les stéréotypes sur les jeux vidéo et leurs pratiquants ?

Les jeux vidéo sont-ils des loisirs comme les autres ? Pourquoi ?

À quel âge devrait-on commencer ? Pourquoi ? Quelle est la place et le rôle des parents ?

Quelles sont les influences des jeux vidéo sur les joueurs ? Isolent-ils ou, au contraire, socialisent-ils ?

Quelle devrait être la limite de temps pour jouer aux jeux vidéo dans une journée et pourquoi ?

Existent-ils des jeux vidéo intelligents ?

Les jeux rendent-ils violents ? Pourquoi ?

Devenir joueur professionnel de jeux vidéo, est-ce un vrai métier ? Pourquoi ?

Comment pourrait-on développer des jeux permettant de mieux apprendre ?

 

Pour aller plus loin…

 https://twitter.com/kayane

 

 

© Eric Bischoff - Centre International d'Antibes