Extrait du film "Nuit d'ivresse" de Bernard Nauer (1986)

Description
Type de document et source

Vidéo : extrait du film Nuit d'ivresse, de Bernard Nauer (1986) d'après la pièce de théâtre de Michel Blanc et Josiane Balasko avec Thierry Lhermitte et Josiane Balasko

http://www.dailymotion.com/video/x3l9cy
Niveau européen  à partir du niveau B1
 Public  Adultes et adolescents (lycéens)
Durée de l'activité

Les séquences 1 à 3 peuvent s'aborder comme un module indépendant et s'étaler sur un séance de 45 minutes.

Les séquences 4 et 5 peuvent faire l'objet d'un séance ultérieure de 45 minutes.
Matériel Les images qui peuvent être montrées avec un vidéoprojecteur
Activité
Découverte progressive d'une séquence filmique, axée sur la compréhension et la production orale.
Objectifs linguistiques Comprendre un extrait de film, mettre en scène une saynète sur la thématique du couple; registres de langue (le langage familier)
Objectifs au niveau culture et civilisation contemporaines Le cinéma en France, la comédie à la française. La troupe du Splendid. 
   
Démarche pédagogique
Par le biais de la pédagogie active, les étudiants s'approprieront une séquence filmique, travailleront le langage familier puis élaboreront une saynète. Il s'agit d'un extrait de Nuit d'ivresse de Bernard Nauer, d'après le pièce du même titre écrite par Michel Blanc et Josiane Balasko Ce sera également l'occasion de découvrir une oeuvre culte de la bande du Splendid et, pourquoi pas, d'introduire une séquence sur la comédie française.
Séquence

Activité de mise en route

Durée: 5 minutes

Compétence travaillée :  PO

Découverte d'un document iconographique :  le professeur projette l'image suivante au tableau, via un vidéoprojecteur :

LHERMITE.jpg

Décrivez les personnages. : Comment sont-ils habillés ? Quelle est leur profession ? Leur statut social ?  Que font-ils ?

 

Séquence

Remue-méninge : Recherche de vocabulaire et hypothèses

Durée: 20 minutes environ

Compétences travaillées : PO

L'enseignant divise la classe en deux grands groupes, le premier traite la question du vocabulaire et cherchera du lexique gravitant autour de la boisson, de l'alcool, éventuellement de la santé, etc. Le deuxième groupe travaille sur le sens du titre et propose des hypothèses sur ce qui pourrait se produire en termes d'événements. Puis on procède à la mise en commun.

Exemple :

a-Que signifie "ivre" ? Connaissez-vous des synonymes ?

b-Le film s'intitule   "Nuit d'ivresse".  Que peut-il se passer dans le film ?

 

Séquence

Compréhension de séquences situationnelles

Durée: 20 minutes

Compétences travaillées : PO

Etape 1

Visionnage sans le son jusqu'à à 0 : 36

Où sont les personnages ?=> dans un parking

Quel objet se trouve posé sur la capot de la voiture ?

Que s'est-il passé avant cette scène ?

Etape 2

Visionnagede 0 : 38 à 1 : 00

Que fait l'homme ? => il mélange différents alcools

Que va-t-il se passer ?

 Etape 3

Visonnage de 1 à 1: 40

Que fait-il? => il s'assoit dans la voiture.

Que voit-on à côté de lui ? => une statuette, comme Oscar.

Qui peut être l'homme ?=> Quelqu'un de connu, un acteur.

Que fait-elle ?=> Elle s'échauffe et marche dans le parking.

Pourquoi l'interrompt-il ? Que lui dit-il ? => Arrête !

Etape 4

Que fait-il ? => il rit . Il se cache

Pourquoi l'homme se cache-t-il ?

=> il ne veut pas se faire voir

=> il est malade, il vomit

 

On termine par un revisionnage complet de la séquence avec le son.

 

Séquence

Compréhension orale

Durée: 10 minutes

Compétences travaillées : CO

 

Les étudiants vont visionner deux fois le passage. Le premier visionnage peut se faire avec des pauses.

 *Questionnaire étudiants :

1-Quelle était le métier de la femme ?

2-Pendant combien de temps l'a-t-elle exercé ?

3-Pourquoi, selon l'homme, est-ce un métier intéressant ?

4-A quelle hauteur lançait-elle le bâton ? A quelle hauteur pourrait-elle le lancer ?

5-L'homme lui demande d'arrêter une première fois parce qu'elle n'a pas fait le ____________?

6-Pourquoi l'homme lui demande-t-il d'arrêter, à la fin ?

 

 

*Corrigé du professeur :

 

1-Quelle était le métier de la femme ? Majorette

2-Combien de temps ? Deux ans.

3-Pourquoi, selon l'homme, est-ce un métier intéressant ? Parce que tout le monde à la télévision a commencé par être majorette.

4-A quelle hauteur lançait-elle bâton ? A quelle hauteur aurait-elle pu le lancer ?  Trois, quatre mètres. Cinq, six mètres.

5-L'homme lui demande d'arrêter une première fois parce qu'elle n'a pas fait le tambour.

6-Pourquoi l'homme lui demande-t-il d'arrêter, à la fin ? Parce qu'elle est grotesque. Parce qu'il se fout de sa gueule.

 

 

Une fois les étudiants familiarisés avec la scène, le professeur distribue la transcription et on procède à un dernier visionnage.

 

*Transcription :

 

-Alors, c'est comme ça, la télévision.

-Eh, tu sais que j'ai fait majorette pendant deux ans, moi  ?

-Non ? ! Mais si t'as fait majorette, tu peux tout faire ! C'est la meilleur école, majorette !

-Ah bon ?

-Tu sais que la plupart des gens de la télévision ont commencé majorette...

-Oooh, je savais pas, hé !

-Surtout que j'étais très, très douée, moi. Je lançais le bâton à trois, quatre mètres de haut, tu vois ! J'aurais insisté...

-Mais tu l'aurais lancé à cinq, six mètres !

-Ah, ben peut-être...Ça, j'aurais pas pensé, mais peut-être.

-Eeeh, dis-donc, tu me feras pas une petite démonstration, toi, là ?

-Où ? Maintenant ?

-Ben pourquoi pas ? On n'est pas tranquille, là ?

-Oui, mais....

-Et puis, hé, je me ferai une idée tout de suite.

-Ça fait un bail que j'ai pas fait ça, moi.

-Ah, penses-tu ! Et puis,c'est comme le vélo, ça, ça s'oublie pas ! Et puis, hé, y a que nous deux, y pas de honte.

-Je dois être complètement rouillée.

-Eh ben je te prépare quelque chose, ça va réchauffer le moteur, tu vas voir.

-À froid, comme ça....

-Oh, ça va pas être très froid, là. Laisse-moi te le dire.  Laisse-moi te le dire !

-Eh, je fais ça pour toi. Faut pas faire attention, hein.

-Je suis de la partie quand même, je sais juger, et... à la tienne, ma poule.

-À la tienne.

-Cul sec ? À la tienne.

 

-La vache, ouha ça ramone, hein.

-Allez, à toi de jouer. Attends, je m'installe. Je m'installe.

-Allons-y. Je me chauffe, là. Échauffement des poignets, c'est important, hein.

-Vas-y, ma poule !

 

-Attends, arrête. Arrête, arrête.

-C'est pas bon ?

-C'est bon ! C'est BON ! C'est très bon. Mais le tambour, le tambour...Elle m'a pas fait le tambour.

-Le tambour ?

-Eh, faut me faire le bruit du tambour. Toi, ça va te donner le rythme et moi, ça va me faire une meilleur idée

-Ah, mais eh ! Moi, j'ai jamais fait de tambour !

-Ah, ben va falloir que tu t'y fasses.

-Et ça compte pour l'oral ?

-Tout compte, à la télé ! Même la présentation, attention.

-Je veux bien faire le tambour, mais j'ai jamais fait le tambour, eh.

-Arrête. Arrête ! C'est grotesque, arrête...

-Ah, non, parce que là, je manque d'entraînement. Mais tu verras, dans trois, quatre mois.

-Ça va, je verrai rien du tout. Rien du tout. Tu vois pas que je suis en train de me  foutre de ta gueule ?

 

 

Séquence

Travail sur le langage familier

Durée: 20 minutes

Compréhension d'expressions du français familier

Le professeur écrit les expressions suivantes au tableau et demande le sens aux étudiants. Il l'explique si nécessaire.

 

"À la tienne" => avant de boire, quand on est en compagnie d'un ami que l'on tutoie. (si ce sont des amis ou si on vouvoie la personne ?)

"ça fait un bail" => pour dire que ça fait longtemps; ça fait des lustres

"cul sec"=> vider un verre d'un seul coup rapide; boire comme un trou, un ivrogne

"la vache" => marquer la surprise; tu parles ! Tu penses !

"se foutre de la gueule" de quelqu'un => se moquer de quelqu'un

"être bourré"=> avoir trop bu, être saoul

Puis il demande aux étudiants s'ils connaissent d'autres expressions du français familier.

 

Séquence

Production orale

Durée: 30 minutes ou plus

Les étudiants vont imaginer ce qui pourrait se passer après cette scène. Ils vont créer et jouer un dialogue de leur invention.

Pistes éventuelles : la comédie en France de la fin des années 80 à nos jours. On pourra se servir de cette séquence comme porte d'entrée dans le monde des comédies écrites par la troupe du Splendid. On pourra évoquer les principaux succès de la comédie française. Découvrir la troupe du Splendid, la carrière des acteurs. Les Bronzés, Le dîner de cons, Les visiteurs.

 

© Olivier Dalmasso – Centre International d'Antibes