Le dernier Français P 29


Les pensées idéologiques et partisanes
ont fait leur temps périmées plus dans le coup
Dépassées inefficaces surtout
c’est ce qui disqualifie d’office l’animal politique
d’aujourd’hui
Parce que précisément n’étant plus tout à fait humain
il devient étranger au bien commun
il est incapable de faire la synthèse des idées bonnes pour
tous
Qu’importe d’où elles viennent
et qu’importe d’où elles viennent
et qu’importe qui les porte
les valeurs humaines sont à la fois bonnes fées et seuls
 juges
C’est sous leurs auspices que les grands Hommes voient
le jour
ces grands êtres qui ont une vision commune sur
l’essentiel
même s’ils sont de différentes origines sociales, religieuses ou culturelles
Et la jeunesse interpelle :
Ô vous dont la fin n’est plus bien loin
faîtes donc attention à ce que vous transmettez 
car la pire des maladies qui soit
dans la fin de cycle de cette Humanité
c’est le manque d’ambition humaine
la folie française c’est la perte progressive de confiance en elle-même
en sa capacité à savoir à pouvoir
utiliser toutes ses forces vives pour se réinventer